GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Mort d'un Afro-Américain à Berkeley: le retour des mauvais souvenirs

    media Mémorial en hommage au jeune noir, âgé de 18 ans, Antonio Martin, dans cette station servie, Berkeley dans le Missouri, le 24 décembre 2014. REUTERS/Kate Munsch

    Un noir de 18 ans a été abattu mardi soir par un policier blanc à Berkeley, une banlieue de Saint Louis du Missouri, pas très loin de Ferguson. Mais, les circonstances de cet incident sont fort différentes de celles qui avaient causé la mort de Michael Brown en août.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Un autre jeune noir tué par un policier blanc, il était inévitable que cela rappelle de mauvais souvenirs. Mais, cette fois l’incident avait été filmé par une caméra. La vidéo tend à accréditer la thèse de la légitime défense de la part du policier.

    Alors que celui-ci avait interpellé Antonio Martin qui s’apprêtait à dévaliser une station-service, le garçon avait pointé une arme vers lui. « Craignant pour sa vie, l’agent a tiré et blessé mortellement son agresseur  » a expliqué un porte-parole de la police de Berkeley. Le maire a insisté sur le fait qu'il n’y avait aucune ressemblance avec Ferguson qui se trouve à moins de 10 km, ou New York.

    « Le maire est noir. L’administrateur de la ville est noir. Le directeur des finances est noir. Le chef de la police est noir. Dans une ville qui est à 85 % noire, la majorité de nos policiers sont noirs. »

    Il y a tout de même eu des violences après l’incident. Deux policiers ont été blessés par des jets de pierre et quatre personnes interpellées. Cette affaire, même si elle n’est en rien comparable avec d’autres actes de violences policières, vient s’ajouter à une longue liste de doléances de la communauté noire et ne va pas contribuer à apaiser les tensions raciales de ces derniers mois.

    → A (RE) LIRE :Missouri : un Afro-Américain tué par la police, la Toile s’embrase

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.