GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Charlie Hebdo: une affaire de sécurité nationale aussi pour Washington

    media Le président américain a signé le registre de condoléances à l'ambassade de France, le 8 janvier 2015. REUTERS/Jim Bourg

    Barack Obama s’est rendu à l’ambassade de France à Washington, jeudi, pour signer le livre de condoléances ouvert après l’attentat contre Charlie Hebdo. « Vive la France ! », a écrit Barack Obama, qui venait de recevoir un briefing des services de renseignements sur l’enquête, alors qu’il était à bord d’Air Force 1 pour un déplacement. À tous les niveaux aux Etats-Unis, on suit cette affaire de près.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    Les Etats-Unis traitent l’attentat de Charlie Hebdo comme s’il s’agissait d’une affaire qui avait eu lieu sur le sol américain. Barack Obama, qui s’est rendu à l’ambassade de France pour signer le livre de condoléances, se tient informé au plus près. Les services de renseignements sont mobilisés et travaillent avec Paris, et les parlementaires s'intéressent également à l'affaire.

    C’est ainsi que le chef de la commission du Renseignement affirmait hier soir que Saïd Kouachi avait été entraîné par al-Qaïda au Yémen et que les deux frères étaient sur la liste noire américaine depuis des années.

    Comparaison avec le 11-Septembre

    Tous font la comparaison avec le 11-Septembre. « Les 12 personnes assassinées à Paris ont été tuées par des terroristes alors qu’ils défendaient la liberté. La réaction du peuple français à cet attentat scandaleux nous montre que cela mobilise la France, comme le 11-Septembre a mobilisé les Etats-Unis, a souligné Charles Durbin, sénateur démocrate de l’Illinois. Certes, c’est différent sur le nombre de victimes, mais ce n’est pas différent si l’on considère l’impact que cet attentat peut avoir sur tout un chacun en France. »

    Pour les Américains, l’attentat de Paris est une affaire de sécurité nationale, et au-delà de l’émotion, le dossier est traité comme tel. Les ministres de la Justice et de la Sécurité intérieure seront à Paris dimanche par solidarité, mais aussi pour évoquer la question terroriste.


    Charlie Hebdo et le 11 septembre

    En septembre 2001, Charlie Hebdo avait traité à sa manière l'attentat du World Trade Center. Voici la première Une consacrée à cet événement, après l'effondrement des deux tours.

     

    Couverture de Charlie Hebdo, publié après la catastrophe du 11 septembre Charlie Hebdo

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.