GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Avril
Lundi 15 Avril
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: Abdelkader Merah reconnu coupable de «complicité» et condamné à 30 ans de réclusion criminelle
    • Libye: les accusations de soutien de la France au maréchal Haftar sont «infondées» (diplomatie française)
    • Libye: le ministère de l'Intérieur accuse Paris de soutenir le maréchal Haftar
    Amériques

    Brésil: les balles perdues à Rio, un véritable fléau grandissant

    media Les forces militaires brésiliennes positionnées dans les rues de Mare, un ensemble de favelas de Rio, pendant l'élection présidentielle du 26 octobre 2014. AFP PHOTO/VANDERLEI ALMEIDA

    Le Brésil assiste à une recrudescence de morts provoquées par des balles perdues à Rio de Janeiro. Depuis début janvier 2015, seize personnes ont été touchées et quatre sont mortes. Des drames liés à la criminalité et sa répression.

    Une fillette de 4 ans atteinte d'une balle en pleine tête alors qu'elle attendait de traverser la rue. Un garçon de 9 ans tué au bord d'une piscine. Ce sont les deux dernières victimes de balles perdues à Rio de Janeiro, capitale économique du Brésil. Au moins dix autres personnes ont été blessées de la sorte, parfois grièvement, en quinze jours. Jamais la ville n'avait connu autant de victimes de balles perdues en une si courte période. La plupart de ces victimes sont issues des favelas, ces bidonvilles accrochés aux collines qui surplombent la baie de Rio.

    Les affrontements entre bandes armées et policiers sont de plus en plus fréquents dans les favelas, et leur intensité est nouvelle. « L'audace des gangs ne cesse de croître, ils n'hésitent plus à s'attaquer directement aux commissariats qui ont été implantés dans les favelas », constate un expert cité par la presse brésilienne. Et d'ajouter : « Policiers et criminels sont équipés de fusils d'assaut. Une balle perdue peut parcourir jusqu'à trois kilomètres avant de tuer quelqu'un. »

    La ville doit accueillir en 2016 les Jeux olympiques, mais les autorités locales l'assurent que « les athlètes et les touristes seront en sécurité ».

    → À relire : Une application pour cartographier les rues des favelas de Rio

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.