GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Émeutes au Chili: couvre-feu décrété à Santiago pour la troisième nuit consécutive (officiel)
    • Israël: le président Rivlin va demander à Benny Gantz de former le gouvernement
    • Israël: Netanyahu annonce renoncer à former un gouvernement (page facebook)
    Amériques

    Chili: Bachelet veut autoriser l'avortement dans certains cas

    media La présidente chilienne Michelle Bachelet, lors d'une visite au Guatemala, le 30 janvier 2015. REUTERS/Josue Decavele

    C'est un projet de loi historique, la présidente du Chili, Michelle Bachelet, a envoyé au congrès ce samedi un projet de loi pour dépénaliser l'avortement. Un grand pas pour ce pays, qui est l'un des sept au monde - seulement - à interdire totalement l'avortement. Au Chili, l'avortement est un crime passible de cinq ans de prison pour les femmes qui avortent, et trois ans pour les médecins.

    Avec notre correspondante à Santiago du ChiliLaurie Fachaux

    Plus personne n'y croyait et pourtant : Michelle Bachelet aura attendu le dernier jour avant les vacances du congrès pour envoyer le projet de loi du gouvernement pour dépénaliser l'avortement dans trois cas : danger pour la vie de la femme, malformation du foetus, et viol. En cas de viol, le texte autorise un avortement dans les trois premiers mois de grossesse, et jusqu'à quatre mois et demi pour les mineures de moins de 14 ans.

    La présidente socialiste, revenue au pouvoir il y a presque un an, tient donc ici l'une de ses promesses de campagne. Le Chili est l'un des sept pays du monde avec Malte ou encore le Vatican à interdire totalement toute interruption volontaire de grossesse.

    Au Chili, l'avortement pour des raisons médicales avait été légalisé en 1931, puis interdit en 1989 à la fin de la dictature d'Augusto Pinochet. Ce projet de loi dans tous les cas sera débattu au congrès à la rentrée au Chili, donc en mars.

    Un projet très polémique dans une société catholique à 76%, qui devrait faire l'objet de nombreuses critiques de l'opposition de droite, mais aussi du propre camp de Michelle Bachelet, du côté de la Démocratie chrétienne.


    La déclaration de Michelle Bachelet:

    « Mes chers amis, la dépénalisation de l’avortement thérapeutique était une promesse de mon gouvernement et aujourd’hui en ce dernier jour de janvier la promesse est tenue. Je sais que c’est un thème sensible. Nous sommes un pays divers où cohabitent différentes sensibilités religieuses, philosophiques et culturelles. On n’est pas toujours d’accord sur des conceptions de vie mais en tant que communauté, on ne peut pas renoncer à l’idée du bien commun et des règles partagées.

    C’est pour cela que la forme de ce projet de loi est aussi importante que le résultat escompté. Nous avons besoin de renforcer les droits de la femme et en même temps maintenir et développer le dialogue politique. Je sais que les citoyens suivront de prés le débat parlementaire et assumeront leurs rôles. Je demande aux parlementaires leurs appuis pour aller en avant dans ce projet, et je souhaite que le travail législatif se fasse dans un esprit de dialogue, d’ouverture du respect mutuel ».

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.