GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Eliminatoires CAN 2021 : A domicile, la Côte d’Ivoire bat le Niger (1-0)
    Amériques

    A la Une: trois jours de deuil national en Haïti après le drame du carnaval

    media Les Haïtiens commencent à se questionner sur les conditions de sécurité dans lesquelles se déroulent les festivités carnavalesques. REUTERS/Andres Martinez Casares

    Le deuil national a été décrété pour trois jours en Haïti après le tragique événement qui a marqué le deuxième jour du carnaval national. Dans la nuit de lundi à mardi, un chanteur placé sur un char musical a été électrocuté en touchant une ligne électrique, créant une panique chez les spectateurs. Au dernier bilan, 16 personnes sont mortes dans la bousculade faisant aussi 78 blessés. 

    « Un éclair, puis le chaos », titre en grandes lettres le Miami Herald aujourd'hui. « Pour les Haïtiens, le carnaval est le moment le plus joyeux de l'année », déclare le président du comité national du carnaval Gregory Saba dans les colonnes du journal de Floride. « Donc si un tel drame arrive, la tristesse de la population est inimaginable ».

    Les Haïtiens commencent à se questionner sur les conditions de sécurité dans lesquelles se déroulent les festivités carnavalesques. À l'instar de Michael Guirand, « chanteur vedette du groupe Carimi, qui estime qu'il ne devrait y avoir aucun câble de haute tension sur le parcours du carnaval », rapporte l'agence Alterpresse. Le Nouvelliste se penche aujourd'hui sur les « mesures d'accompagnement aux victimes du Champ de Mars », proposées par le gouvernement et le président Michel Martelly. Des mesures qui comporteront la prise en charge par les autorités des frais médicaux et paramédicaux des victimes hospitalisées. Mais aussi un soutien aux familles tout le temps que durera « l'incapacité d'activités des victimes alitées » et la prise en charge des frais de scolarité de leurs enfants.

    « Ce 17 février restera dans les mémoires et marquera d'une pierre noire les annales du Carnaval haïtien, cette grande plateforme culturelle qui témoigne de notre grandeur de peuple, de la beauté de notre art, la singularité des nos mœurs et de nos coutumes », écrit le site Haïti Press Network qui conclut avec amertume: « 16 vies qui s'enfuient dans l'incompréhension la plus totale. Une jeunesse angoissée qui continue de chercher des réponses à ses questions. Le pourquoi de l'absurde fatalité. Quête infinie. Il fallait bien que cela arrive. Hélas, trop souvent. La République pleure encore... une fois de plus », une fois de trop.

    Argentine : marche en mémoire d’Alberto Nisman

    Des centaines de milliers de personnes sont attendues aujourd'hui dans les rues de Buenos Aires. La police s'attend à plus de 300 000 personnes dans la capitale argentine pour une marche silencieuse à la mémoire du procureur Alberto Nisman, mort il y a un mois, jour pour jour, dans les circonstances toujours obscures. Selon le quotidien La Nacion, « la soeur, l'ex-femme et la fille du procureur marcheront en première ligne, suivis des magistrats qui ont appelé à cette manifestation de soutien et d'une immense marée humaine. Le silence risque d'être assourdissant, et ceci non seulement à Buenos Aires, mais dans de nombreuses villes du pays », prévient le journal. Los Andes souligne que « malgré la consigne de ne pas utiliser cette marche à des fins politiques, plusieurs candidats à la présidentielle seront parmi les participants ».
     

    Pour contrer l'impact de la marche demandant justice, la présidente Cristina Kirchner organise, elle, un rassemblement de ses partisans. Selon Clarin, cet événement aura lieu à Zarate, à une centaine de kilomètres au nord de la capitale, où la chef de l'État, accompagnée de l'ensemble des ministres de son gouvernement et devant plusieurs milliers de militants, inaugurera une centrale nucléaire qui atteindra cette semaine les 100% de sa capacité de production. Pas certain que les Argentins dans les rues comprendront cette mise en scène qui semble bien loin de leur soif de justice dans l'affaire Nisman.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.