GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Nouvelles mesures de sécurité après le carnaval tragique en Haïti

    media Le président haïtien Michel Martelly, son épouse, ainsi que le Premier ministre Evans Paul, ont pris la tête du cortège en mémoire des victimes du carnaval. REUTERS/Andres Martinez Casares

    Après le drame qui a endeuillé mardi matin le carnaval national à Port-au-Prince, les autorités haïtiennes annoncent de nouvelles mesures dans l’organisation de fêtes publiques. Dix-huit personnes sont mortes et 78 autres ont été blessées dans une bousculade après qu’un artiste a heurté une ligne à haute tension. Le gouvernement veut améliorer la sécurité de ses citoyens pour qu’une telle catastrophe ne se reproduise plus.

    Avec notre correspondante à Port-au-PrinceAmélie Baron

    L’émotion est toujours forte en Haïti après la tragédie qui a marqué la deuxième nuit du carnaval. En réponse, le porte-parole du gouvernement Rotchild François Junior a fait savoir au public les mesures immédiates et à plus long terme prises par l’Etat :

    « Dans le cadre du plan de réforme et de modernisation de la compagnie d’électricité d’Haïti, le ministère des Travaux publics va faire une inspection générale de tout câble à haute tension par rapport à la sécurité des ménages et à la circulation des véhicules. On va aussi voir si on peut utiliser des câbles souterrains dans les lieux événementiels en Haïti », a précisé le porte-parole du gouvernement

    Il a également annoncé de nouvelles mesures concernant les festivités publiques, comme les fêtes champêtres et le carnaval : « Les ministères de la Santé, de la Justice, des Travaux publics et le ministère de la Culture vont créer un comité permanent de certification de sécurité publique. Quand il y a un événement, il faut qu’il y ait des normes de sécurité et qu’elles soient respectées pour qu’il n’y ait pas de problème. »

    Par ailleurs, une commission interministérielle va rendre sous 30 jours ouvrables son rapport pour déterminer ce qui a causé la tragédie de mardi. Mais certains observateurs plutôt sceptiques dénoncent déjà la négligence de l’Etat et doutent que de réelles mesures soient prises pour changer la façon dont les fêtes publiques sont organisées dans le pays.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.