GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Venezuela: manifestation après l'arrestation du maire de Caracas

    media Manifestation de soutien à Antonio Ledezma, le maire de Caracas et opposant au président Maduro, le 20 février 2015. REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

    Au Venezuela, Antonio Ledezma, le maire d’opposition de Caracas, a été arrêté jeudi et placé en détention provisoire vendredi. Antonio Ledezma a été de nouveau accusé par le président Nicolas Maduro d'avoir participé à une tentative de coup d'Etat. Conséquence : une manifestation de soutien au maire était organisée vendredi. Un rassemblement auquel Henrique Capriles, le leader de l'opposition et ex-candidat de la dernière élection présidentielle, n'était pas présent.

    Avec notre correspondant à Caracas, Julien Gonzalez

    Devant un parterre bien rempli de journalistes mais seulement 200 à 300 Vénézuéliens, il ne restait vendredi que l'ex-députée Maria Corina Machado comme seule dernière grande figure de l'opposition radicale. Arborant le fameux communiqué appelant à « un accord national pour la transition », signé par Antonio Ledezma et considéré comme « un délit » par le président Maduro, elle a affiché tout son soutien au maire de Caracas :

    « Aujourd'hui, Antonio Ledezma, Leopoldo Lopez et les étudiants sont ce qu'il y a de mieux dans ce pays, a-t-elle déclaré. Ils se sont dressés face à un régime cruel, désespéré et en phase terminale. Bientôt, démocratiquement et dans le respect de la Constitution, nous obtiendrons la transition. Vive Antonio Ledezma ! »

    En réaction, les membres présents de l'opposition ont appelé vendredi soir à un « cacerolazo », ces fameux concerts de casseroles. Une proposition qui a déconcerté Kevin, étudiant de la UCV, la principale faculté publique de Caracas : « C'est vraiment insuffisant. Il faudrait une action beaucoup plus forte. Un « cacerolazo » contre l'arrestation du maire, au gouvernement, ça ne lui fait ni chaud ni froid ! Ce qui attire son attention, c'est quand les gens sont dans la rue comme ce qui s'est passé l'an dernier. J'attends vraiment que l'opposition ait plus d'idées ! »

    Il n'y avait dans les environs aucune présence policière. Le rassemblement s'est terminé sans incidents.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.