GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Poursuite des manifestations à Madison après la mort d'un jeune Noir

    media Manifestation en mémoire de Tony Robinson à Madison, le 8 mars 2015 REUTERS/Ben Brewer

    La ville de Madison, dans le Wisconsin, au nord des Etats-Unis, est le théâtre de manifestations depuis samedi, depuis qu’un jeune homme noir a été tué par un policier blanc. L’officier affirme avoir tué l’étudiant qui le menaçait, mais ce dernier n’était pas armé, d’après les premiers éléments dévoilés par la police. Tous les groupes de défense des droits civiques demandent une enquête sur cette affaire, qui rappelle les événements de Ferguson ou New York.

    Avec notre correspondante à WashingtonAnne-Marie Capomaccio

    La mort de Tony Robinson s’ajoute à une longue liste de dossiers similaires, et la tension ne faiblit pas dans le Wisconsin. Des centaines de jeunes gens occupaient encore mardi des bâtiments publics pour demander une enquête, chantant le slogan que l’on entend depuis des mois aux Etats-Unis, « les vies noires ont une importance » (« Black lives matter »)..

    A travers le pays, le lien entre les activistes de Ferguson et New York, où ont eu lieu des émeutes raciales, s’est fait par Twitter. Des milliers de messages de soutien circulent.

    Le chef de la police de Madison s’est immédiatement exprimé pour présenter ses excuses, mais sans donner de détails sur les faits. Comme à Ferguson, les manifestants demandent une loi pour obliger les policiers à porter une caméra qui permettrait de savoir ce qui s’est passé.

    On retrouve dans la mort du jeune Tony Robinson des facteurs économiques et sociaux, dénoncés jusqu’à la Maison Blanche : un quartier défavorisé, une population essentiellement afro-américaine, 48% des enfants noirs qui vivent en deçà du seuil de pauvreté contre 5% d’enfants blancs dans cette situation.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.