GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    A la Une: l'attentat de Tunis largement relayé par la presse américaine

    media Des policiers à couvert derrière des motos et une voiture, à l'extérieur du Parlement tunisien, lors de l'attaque terroriste du mercredi 18 mars 2015. REUTERS/Zoubeir Souissi

    L’attentat à Tunis, qui a causé la mort de 21 personnes, dont 19 touristes étrangers, est largement relayé dans la presse des Amériques. Pour le New York Times, l’attaque au musée du Bardo, la plus importante depuis 1992, est un sérieux coup porté à la démocratie tunisienne et un nouveau coup à l’industrie touristique vitale pour la Tunisie. Le président tunisien a promis une guerre sans merci contre le terrorisme, souligne le Washington Post. Mais cet attentat fait aussi craindre que le gouvernement ne soit tenté de retourner à l’autoritarisme, relève le New York Times.

    Pour l’éditorialiste, la Tunisie a réussi sa transition démocratique de manière pacifique, mais ses forces de sécurité doivent faire face à des attaques régulières d’islamistes extrémistes en particulier dans les montagnes, et le pays est devenu l’un des plus grands pourvoyeurs de djihadistes qui ont rejoint les rangs de l’Organisation de l’État islamique en Syrie et en Irak. La démocratie a donné la liberté de parole aussi aux groupes qui recrutent et qui « trouvent facilement des jeunes attirés par des promesses de justice et d’opportunités alors qu’ils luttent pour survivre dans un pays miné par une économie en berne après des années d’instabilité et d’abus policier, vestiges de l’ancien système autoritaire », analyse le journal.

     
    Parmi les victimes de l’attentat au musée du Bardo figurent deux Colombiens

    L’attentat de Tunis a endeuillé une famille colombienne, titre El Tiempo. Un jeune homme de 29 ans, Arturo Camelo, qui venait d’obtenir son diplôme d’une école de commerce en Espagne. Pour fêter cela, ses parents l’avaient rejoint et ils avaient embarqué pour une croisière en Méditerranée. Plusieurs des victimes étaient des passagers de cette croisière qui se trouvaient dans le bus devant le musée du Bardo, explique le journal. C’est là que les rafales l’ont fauché ainsi que sa mère. Son père, José Arturo Camelo, un général de l’armée à la retraite s’en est tiré indemne.

    Pour Semana, le jihadisme a fait couler du sang colombien. Qui est derrière ces attaques, se demande El Espectador ? Tout porte à croire que la femme et le fils du général ont été victimes du terrorisme islamiste qui a frappé le monde ce mercredi, relève le site en ligne. El Tiempo rappelle que la Tunisie se bat depuis plusieurs semaines contre des groupes terroristes dans la région de Kasserin, une zone montagneuse où se retranchent des groupes de différentes régions du Sahel.

    En Colombie, le gouvernement et les syndicats ont trouvé un accord pour mettre fin à la grève des camionneurs

    Après quinze heures de négociations, les deux parties ont enfin réussi à mettre fin à une grève qui aura duré 23 jours, rapporte El Tiempo. Les grévistes réclamaient une baisse du prix du carburant, trop cher en Colombie, dénonçaient-ils, et la suspension de certains points de péage sur les axes routiers qui rendent leurs prix non compétitifs. Des outils de suivi de la bonne application de ces accords entre les affréteurs, les compagnies de transport et l’État ont été créés.

    Mercredi 49 personnes avaient été arrêtées par la police pour dégradation de matériel, blessures et obstruction sur la voie publique, rappelle El Espectador. Les autorités avaient déployé l’armée pour sécuriser et libérer les principaux axes routiers pour permettre aux non-grévistes de délivrer leurs marchandises, car la grève commençait à provoquer des problèmes d’approvisionnement, explique El Pais, selon lequel le prix du kilo de pommes de terre a grimpé de 165 % en une semaine.

    Au Brésil, la présidente Dilma Rousseff a annoncé un paquet de mesures pour lutter contre la corruption

    Avec ces sept projets de loi, Dilma tente de réagir, souligne Carta Capital. Car la présidente est empêtrée dans une crise politique majeure qui a provoqué des manifestations massives contre son gouvernement et a fait dégringoler sa popularité, poursuit le journal. C’est dans ce contexte tendu que son ministre de l’éducation Cid Gomes a traité hier des députés d’opportunistes, les accusant de profiter d’un système de corruption, rapporte Folha de Sao Paolo.

    Ce qui a créé un tollé en pleine session du Congrès dont le président, Eduardo Cunha, a exigé sa démission faut de quoi le PMDB, allié du parti des Travailleurs au pouvoir, quitterait la coalition du gouvernement, explique O Globo. Dilma Rousseff a donc préféré conserver son alliance avec le PMDB et a accepté la démission de son ministre de l’Éducation, un épisode qui fragilise un peu plus la présidente  qui a du mal à faire passer ses mesures d’austérité budgétaire en plein scandale de corruption du géant pétrolier Petrobras.

    L’OEA, l’Organisation des États américains a un nouveau président

    Il s’agit de l’Uruguayen Luis Almagro, ancien ministre des Affaires étrangères du gouvernement de José Mujica, relève El Universal. Élu pour cinq ans avec 33 voix et une abstention lors de l’assemblée générale de l’OEA, il succède au Chilien José Miguel Insulza. Selon El Observador, Luis Almagro s’est engagé à rénover l’organisation et à œuvrer pour une médiation avec le Venezuela, et à s’impliquer pour permettre la réintégration de Cuba à l’OEA.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.