GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Un groupe proche de l’EI menace de mort 100 militaires américains

    media Les soldats américains sont appelés à rester vigilants et de limiter l'accès à leurs informations personnelles sur les réseaux sociaux AFP PHOTO/Wakil Kohsar

    Une centaine de militaires américains ont été menacés de mort par un groupe se réclamant de l’organisation Etat islamique. Il a publié sur un site internet les noms et l’adresse supposée des militaires, en lançant un appel au meurtre. Ces menaces, dévoilées par le «New York Times», sont prises très au sérieux par les autorités américaines.

    Le commandement des Marines a demandé aux personnels de rester vigilant et leur recommande de vérifier leurs profils sur les réseaux sociaux et de limiter l’accès aux informations personnelles. Cet avertissement fait suite à la publication sur internet des noms, des adresses et des photos de 100 militaires américains. Dans un communiqué, les jihadistes les accusent d’avoir combattu l’organisation Etat islamique en Syrie, en Irak et au Yémen.

    Ce communiqué est accompagné d’un appel au meurtre : « Vous avez leurs coordonnées, tout ce que vous avez à faire à présent c’est de passer à la dernière étape, alors, qu’attendez-vous  ? » Les auteurs de cette menace se présentent comme la « Division des hackers de l'Etat islamique ».

    Où ont-ils obtenu ces informations ? Le groupe affirme avoir piraté les serveurs de l’armée américaine. Faux, rétorquent les autorités. Toutes ces données sont en vérité accessibles au grand public, explique le département de la Défense. Il suffit de chercher sur internet, dans les articles de presse et les réseaux sociaux. Le gouvernement américain a ouvert une enquête. Toutes les personnes concernées par cet appel au meurtre ont été contactées, affirme une source de sécurité citée par les médias américains.

    L’efficacité des groupes jihadistes sur les réseaux sociaux et la nécessité de lutter plus efficacement sur ce terrain ont été soulignées lors du sommet contre le terrorisme qui s’est déroulé aux Etats-Unis, le mois dernier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.