GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Mexique: des parents d'étudiants disparus en quête de soutien en Europe

    media Un manifestant présent la paume de sa main où est écrit le chiffre «43», le nombre d'étudiants enlevés par les cartels de la drogue dans l'Etat du Guerrero, lors d'une manifestation en novembre dernier. REUTERS/Henry Romero

    L'EuroCaravane 43, une délégation de familles des 43 étudiants disparus d'Ayotzinapa au Mexique, est en tournée en Europe. Le père de l’un d’entre eux, Eleucadio Ortega, explique vouloir ainsi faire pression sur le gouvernement mexicain. « Ils les ont pris vivants, nous les voulons vivants », a-t-il dit à RFI.

    L’EuroCaravane 43 est en Europe depuis plusieurs jours. Dimanche, une marche a été organisée à Paris, en soutien à ce groupe qui rassemble des parents des 43 étudiants disparus d’Ayotzinapa. Ces 43 étudiants d'une école rurale de l'Etat du Guerrero ont disparu, le 26 septembre dernier. Plus de sept mois après, les parents et proches de ces jeunes ne désarment pas dans leur quête de la vérité et jugent que les enquêtes n’ont pas été menées jusqu’au bout par les autorités mexicaines.

    « Le gouvernement nous a toujours trompés. Les étudiants ont été massacrés le 26 et le 27 septembre. Le gouvernement dit que tous les jeunes sont morts, qu'ils ont été calcinés, c'est pour cela que nous venons en parler », explique Eleucadio Ortega, père de Mauricio Ortega Valerio, l'un des étudiants disparus, qui était l’invité lundi de la rédaction de RFI en español.

    « Nous les voulons vivants »

    Au micro de Braulio Moro, le père de Mauricio Ortega Valerio s'est montré extrêmement critique à l’égard du gouvernement mexicain : « Il nous fait croire que l'armée, que les policiers fédéraux soutiennent les familles dans la recherche de nos enfants. Mais eux, les soldats, ne font que se promener dans les rues en prenant des photos. Il ne s'agit pas seulement de prendre des photos ! Il faut continuer à chercher dans les montagnes, là où il y a de la pierraille ! » Pour lui, « le gouvernement ne se préoccupe pas de nous autres, les paysans, les gens pauvres, ni de nos enfants. Au Mexique, il n'y a pas de justice pour les pauvres, il n'y a pas de justice. »

    Eleucadio Ortega insiste sur le fait que la démarche de l’EuroCaravane 43 a pour objectif « d’exercer encore plus de pression auprès du gouvernement mexicain, pour qu'il nous remette nos enfants. Ils les ont pris vivants, nous les voulons vivants. »

    Membres d'EuroCaravane 43, dans les studios de RFI, en compagnie de Braulio Moro, lundi 4 mai. Foto: María Carolina Piña/RFI

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.