GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Accident de Fukushima: trois anciens dirigeants de Tepco acquittés par le tribunal
    • Polynésie: saisie de 5,5 kilos de méthamphétamine à l'aéroport de Tahiti (parquet de Papeete)
    • Afghanistan: dix morts lors d'un attentat à la voiture piégée dans le Sud (gouverneur)
    Amériques

    Le Québec vient en aide au blogueur saoudien Raif Badawi

    media Affiche de soutien d'Amnesty International à Raif Badawi. Amnesty international France

    Le gouvernement du Québec vient en aide à Raif Badawi, ce blogueur d’origine saoudienne, condamné à 10 ans de prison et à 1000 coups de fouet dans son pays. Un certificat de sélection pour motif humanitaire va lui être délivré et remis à son épouse Ensaf Haidar qui a trouvé refuge au Québec en octobre 2013 avec les trois enfants du couple.

    Avec notre correspondante à QuébecPascale Guéricolas

    Ce certificat de sélection du Québec pour motifs humanitaires constitue une des rares lueurs d’espoir pour l’épouse de Raif Badawi qui attend dans l’angoisse des nouvelles de son mari emprisonné.

    Installée dans une petite ville du sud du Québec avec ses enfants, Ensaf Haidar bénéficie d’un grand support des citoyens et des associations de défense des droits de la personne depuis janvier dernier.

    Ce certificat de sélection permet à un immigrant de s’établir de façon permanente au Québec. En lui octroyant un tel document, le gouvernement du Québec prend donc nettement position en faveur du Saoudien, comme le précise la ministre de l’Immigration. « Je souhaite ardemment qu'il incitera le gouvernement canadien (…) à intervenir sans délai auprès du gouvernement saoudien afin de libérer M. Badawi », a ainsi déclaré Kathleen Weil.

    Jusqu’à présent, le gouvernement canadien est demeuré très discret publiquement dans ce dossier, en expliquant notamment que Raif Badawi n’était pas un citoyen canadien.

    Les défenseurs du blogueur aimeraient que les autorités canadiennes en fassent davantage pour lui, d’autant plus que le Canada vient de vendre de l’armement pour 10 milliards d’euros à l’Arabie saoudite.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.