GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 18 Janvier
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
Mardi 21 Janvier
Aujourd'hui
Jeudi 23 Janvier
Vendredi 24 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le nouveau virus pourrait muter et se propager plus facilement, selon les autorités chinoises
    • Virus: la Chine annonce 9 morts au total et plus de 400 cas (officiel)
    Amériques

    Salon du Bourget: les bonnes affaires de l’avionneur brésilien Embraer

    media Un jet Embraer Legacy 450 atterrit à Genève, le 17 mai 2015. AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI

    Au salon du Bourget, on parle beaucoup d’Airbus et de Boeing, mais on a aussi fait état de nouvelles commandes pour l’avionneur brésilien Embraer, une centaine d’appareils, dont 50 commandes fermes pour 2,6 milliards de dollars. Les avions d’Embraer opèrent sur la plupart des continents.

    Avec notre correspondant à São Paulo

    Embraer, un sigle qui veut dire « Entreprise brésilienne d’aéronautique », est vraiment la fierté de l’industrie brésilienne. II est bien sûr assez loin derrière les géants Airbus et Boeing, mais joue au coude à coude avec le Canadien Bombardier pour la troisième place du secteur dans le monde. C’est un exploit, et même une exception au Brésil.

    Ce succès provient du mariage de l’innovation, de la recherche et de l’industrie. A la fin des années 60, les militaires au pouvoir ont créé Embraer, comme le bras industriel de l’Institut de technologie aéronautique, près de São Paulo.

    Un projet ambitieux qui a connu, il est vrai, des hauts et des bas. Embraer a été privatisée au cours des années 90, après avoir frôlé la faillite. Aujourd’hui, son créneau, ce sont des avions d’une centaine de places, et ils remportent essentiellement des marchés auprès des compagnies régionales, pas forcément pour les vols entre les capitales, mais par exemple, entre Amsterdam et Lyon. Ce que l'on peut appeler des liaisons interrégionales.

    L'Afrique, un marché idéal pour les liaisons régionales

    Au Bourget, ils ont notamment signé des contrats avec des Chinois, mais aussi avec des compagnies américaines come Sky West. Embraer, aujourd’hui, c’est plus de 80% du chiffre d’affaires à l’exportation.

    Embraer vise le marché mondial. Il est à ce titre bien présent en Afrique. L’aviation régionale est un enjeu majeur en Afrique. Royal Air Maroc par exemple, est l’une des clientes d’Embraer, tout comme Air Côte d’Ivoire. On trouve aussi des avions brésiliens en Afrique du Sud et au Mozambique.

    Embraer vend également des avions militaires : elle vient d’annoncer, au Bourget, la vente de six avions au Mali, pour la surveillance des frontières. Le Burkina Faso, la Mauritanie et le Sénégal possèdent déjà de tels appareils.

    Enfin, Embraer fabrique aussi des jets privés, pour les hommes d’affaires et pour les milliardaires pressés et qui aiment le confort, notamment en Afrique du Sud. Donc, un portefeuille bien diversifié pour ce fleuron de l’industrie brésilienne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.