GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Chili: Santiago asphyxiée par la pollution

    media Les autorités chiliennes ont déclaré l'état d'urgence environnemental à Santiago. REUTERS/Ueslei Marcelino

    Alors que les quarts de finale de la Copa America commencent demain, mercredi, la capitale, Santiago, connaît un pic de pollution important. Les autorités ont même dû déclarer l'état d'urgence environnemental, sonnette d'alarme qu'ils n'avaient pas tirée depuis 16 ans et qui va de pair avec une restriction de circulation des véhicules.

    Avec notre correspondante à Santiago, Claire Martin

    Marcher dans Santiago revient à porter des lunettes crasseuses et à aspirer un grand bol d'air de pot d'échappement. La ville, située dans une cuvette naturelle entre la cordillère des Andes et la cordillère de la côte, est victime de l'augmentation importante de son parc automobile, d'un système de transport en commun déficient, d'industries peu régulées, d'une population qui ne cesse de grossir et de phénomènes naturels.

    Claudio Orrego est l'intendant de Santiago, une sorte de maire de la capitale. Il s’alarme : « L'absence de ventilation et l'absence de pluie provoquent des niveaux critiques de pollution de l'air dans Santiago. Et s'il ne pleut pas dans les prochains jours, ce mois de juin sera le mois de juin le plus sec jamais vu depuis 1968. »

    Tandis que les autorités accusent le ciel de ne pas pleuvoir et le vent de ne pas souffler, elles évitent d'aborder leurs responsabilités : un manque de régulation d'une ville qui ne cesse de s'étendre, un manque de réglementation environnementale de l'industrie, un manque de moyens pour améliorer le système de transport en commun cher et de mauvaise qualité. Si les problèmes ne sont pas nouveaux, ils s'accentuent avec l'augmentation de la classe moyenne.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.