GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Février
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
Aujourd'hui
Jeudi 21 Février
Vendredi 22 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Affaire Benalla: «La sécurité du président de la République a été affectée» (président commission d'enquête sénatoriale)
    • Les Etats-Unis utilisent des «accusations imaginaires» pour sortir du traité INF (Vladimir Poutine)
    • Affaire Benalla: la commission d'enquête demande la fin des «collaborateurs officieux» de Macron (rapport)
    • France: la commission sénatoriale demande des poursuites contre Benalla, ex-proche de Macron, pour «faux témoignage»
    • Affaire Benalla: la commission d'enquête sénatoriale met en cause le témoignage de trois hauts responsables à l'Élysée (lettre à Larcher)
    • Amender le «filet de sécurité» («backstop» en anglais) est la seule solution pour éviter un Brexit dur le 29 mars (Hunt)
    • Affaire Bygmalion: le Conseil constitutionnel est saisi d'un recours de Nicolas Sarkozy contre un éventuel procès (avocat)
    • Affaire Benalla: la justice n'est pas «sous pression» affirme la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, sur France Info
    • Devant les deux chambres du Parlement réunies, Vladimir Poutine promet aux Russes une amélioration de leur situation «dès cette année»
    • Injures envers Alain Finkielkraut: un homme a été placé en garde à vue (parquet de Paris)
    Amériques

    Etats-Unis: la Cour suprême légalise le mariage homosexuel

    media Des centaines de personnes réunies devant la Cour suprême ont célébré sa décision d'autoriser le mariage gay dans tous les Etats-Unis, vendredi 26 juin. REUTERS/Jim Bourg

    Aux Etats-Unis, la Cour suprême a légalisé ce vendredi le mariage homosexuel sur tout le territoire. Une décision historique. La célébration et la reconnaissance d'une union entre deux personnes de même sexe sont une « grande étape » vers l'égalité, a déclaré le président Barack Obama.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    « Le droit au mariage est fondamental ». Par cette déclaration, le juge conservateur Anthony Kennedy a rejoint les quatre autres juges progressistes pour affirmer le droit des couples gays et lesbiens de se marier légalement à travers tous les Etats-Unis. De tels mariages étaient encore interdits dans 14 Etats.

    La décision a été ovationnée par des centaines de personnes réunies devant la Cour suprême. Barack Obama, qui estimait au début de sa présidence que le mariage ne pouvait être reconnu qu’entre un homme et une femme, a progressivement changé d’avis. Il a immédiatement réagi devant les caméras de télévision pour saluer une victoire pour l’Amérique et pour les enfants des couples homosexuels dont les familles seront désormais reconnues comme égales aux autres :

    « Cette décision va mettre fin au système bancal actuel, à l'incertitude des couples qui ne savent pas si leur mariage, légitime dans un Etat, le sera s'ils déménagent ou se rendent dans un autre Etat. Cette décision va renforcer notre communauté en offrant à tous les couples de même sexe, la dignité du mariage dans notre grand pays. Si nous avons vraiment été créés égaux, alors l'amour que nous avons l'un pour l'autre doit être égal aussi. Cette décision est une victoire pour l'Amérique. »

    Mais le seront-elles vraiment ? La décision de la Cour laisse tout de même une marge de flexibilité aux institutions religieuses, aux sociétés, aux organisations privées, pour refuser pour raison morale leurs services aux gays. Cette décision ne manquera pas en tout cas d’avoir un impact sur les candidats à la présidence. Hillary Clinton a applaudi la décision. Les candidats républicains n’ont pas immédiatement réagi. Le président d’une organisation de défense de la famille a déjà dénoncé un abus de pouvoir, déclarant : « Aucune cour ne peut renverser la loi naturelle ».

    Pas de quoi venir obscurir la joie des militants de la cause LGBT, comme Marc Solomon, président de l'association Freedom to Marry. « La Cour suprême a enfin compris que les homosexuels voulaient se marier pour les même raisons que tout le monde, parce qu’ils s’aiment, et veulent s’engager l’un envers l’autre. Et elle a donné son approbation, c’est vraiment une décision majeure », estime-t-il.

    Et il reste confiant pour la suite, avec l'application de la loi. « Jusqu'à ce matin, si vous viviez à New York et que vous déménagiez au Texas votre mariage n'était plus valable juridiquement, maintenant ce problème est résolu pour tout le monde. Je suis sûr que les choses vont se mettre en place très facilement, dès les prochains jours. Ce qu'on a constaté jusqu'à présent, même dans les Etats conservateurs, c'est que les gens qui étaient contre ont changé d’avis sur la question quand ils ont commencé à voir des couples de même sexe se marier. »
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.