GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 23 Avril
Lundi 24 Avril
Mardi 25 Avril
Mercredi 26 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 28 Avril
Samedi 29 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le Venezuela, secoué par une grave crise politique et économique, a annoncé mercredi son retrait de l'Organisation des Etats américains (OEA), régulièrement accusée d'«ingérence» par le gouvernement du président Nicolas Maduro.

    Dernières infos
    • Etats-Unis: Washington veut que la Corée du Nord revienne «sur le chemin du dialogue» (ministres)
    • Turquie: suspension de plus de 9100 policiers accusés de lien avec Gulen (officiel)
    Amériques

    Etats-Unis: les «Latinos», première population de Californie

    media Los Angeles panoramique. Depuis 2010, la population de Los Angeles compte près de 50 % de «Latinos» contre 28 % de Blancs. AFP PHOTO /JOE KLAMAR

    C’est désormais officiel, les « Latinos » sont plus nombreux que les Blancs en Californie. Une tendance qui devrait gagner le reste des Etats-Unis qui comptent dans leur ensemble un peu plus de 55 millions d’hispaniques.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Les démographes avaient prédit que le basculement se produirait en 2013. Il n’a eu lieu qu’un an plus tard, le 1er juillet 2014. Selon le dernier recensement publié fin juin, la Californie comptait 14,99 millions d’Hispaniques contre 14,92 millions de Blancs. Le « mega-Etat » devient le troisième où les Blancs ne représentent plus la majorité de la population, après le Nouveau-Mexique dominé par les « Latinos » et Hawaï par les Asiatiques.

    Cette croissance n’est pas seulement due à l’immigration, mais aux immigrés de deuxième et troisième générations qui ont fondé des familles. Comme l’âge median est de 29 ans, c’est un apport positif pour l’Etat, alors que la population blanche, plus âgée, s’achemine vers la retraite.

    Le phénomène a commencé en Californie en 1970 alors que les « Latinos » n’étaient que 12 %, passant à 25 % en 1990 et devant atteindre 49 % en 2060. Les démographes pensent que la croissance des Hispaniques en Californie est un avant-goût de ce à quoi ressemblera l’Amérique de demain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.