GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Lundi 23 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Octobre
Jeudi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Chine: clôture officielle ce matin du 19ème Congrès du parti communiste, les délégués viennent d'élire les 205 membres du Comité central
    • Rohingyas: Washington annonce des mesures contre l'armée birmane
    Amériques

    Brésil: ouverture d’une enquête contre l’ancien président Lula

    media L'ancien président Lula fait l'objet d'une enquête pour trafic d'influence. REUTERS/Ueslei Marcelino/Files

    Le parquet fédéral de Brasilia a ouvert jeudi 16 juillet une enquête contre l'ancien président Luiz Inacio Lula da Silva. L’ancien chef de l’Etat, au pouvoir de 2003 à 2010, est accusé de trafic d'influence, après son départ du pouvoir, en faveur d'une entreprise de travaux publics. Le parquet de Brasilia lui reproche ses activités de VRP au profit du géant du BTP Odebrecht, qui a décroché de nombreux contrats en Amérique latine et en Afrique.

    Avec notre correspondant à São Paulo,  Martin Bernard

    La polémique couvait déjà depuis plusieurs mois, mais c'est la première fois que Lula fait formellement l'objet d'une enquête. Les procureurs le soupçonnent d'avoir joué de son prestige à l'étranger pour aider le groupe Odebrecht à décrocher de nombreux contrats hors du Brésil, et notamment en Afrique. Ces contrats ont été financés par une banque publique au Brésil à taux bonifiés.

    Odebrecht, c'est l'un des géants du BTP. Le groupe est au cœur d'une affaire de corruption actuellement, en raison de ses relations avec l'entreprise pétrolière Petrobras. C'est Odebrecht qui invitait Lula à ses frais en Guinée équatoriale par exemple.

    Rien de plus normal, dit-on dans l'entourage de l'ancien président brésilien. C'est le genre de pratiques fréquemment employées, notamment par les anciens présidents américains. Ses avocats affirment ainsi que l'ouverture d'une telle enquête est « absurde » et dénoncent le caractère « politique » de l'opération.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.