GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Novembre
Dimanche 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: le financement des campagnes de nouveau critiqué

    media Avant même d'annoncer sa candidature, le Super-PAC du candidat à la primaire républicaine Jeb Bush avait déjà récolté 100 millions de dollars. REUTERS/Brian Snyder

    Plusieurs candidats républicains, dont Jeb Bush, Marco Rubio et Ted Cruz passent le week-end en Californie à l'invitation de Charles et David Koch, les deux frères milliardaires qui financent les causes conservatrices. Grâce à une décision de la Cour suprême de 2010, ils font partie des 400 familles ou sociétés qui, selon le New York Times, ont cette année contribué aux comités d'action politique des candidats, les Super-PAC, qui ne fixent aucune limite aux sommes versées. Les républicains ont ainsi reçu par ce canal 272,5 millions de dollars et les démocrates, une maigre pitance de moins de 16 millions. Un nombre croissant d'Américains pensent que ce financement met en péril la démocratie américaine.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Le vainqueur dans cette course aux dollars est Jeb Bush. Avant même d'annoncer sa candidature, son Super-PAC avait déjà récolté 100 millions de dollars. Un record. Plus de 50 individus et de sociétés ont versé plus d'un million de dollars chacun et même si ces sommes ne vont pas aux candidats, elles financent indirectement leurs frais de campagne, notamment en payant les publicités politiques.

    L'ancien président Jimmy Carter, interrogé par téléphone dans un talk show radio, a dénoncé cette pratique : « Cela viole l'essence de notre système politique qui a fait de l'Amérique un grand pays. Ça n'est plus maintenant qu'une oligarchie, des pots-de-vin politiques illimités étant le moyen d'obtenir la nomination pour la présidence ou pour être élu président. »

    Trump sur fonds propres

    C'est selon le New York Times, moins de 400 familles qui ont versé ou collecté la moitié des dons pour les Super-PAC.

    Hillary Clinton a aussi ses bienfaiteurs, dont George Soros et Steven Spielberg. Le seul qui refuse l'argent des SuperPac est celui qui dans les sondages tient la tête chez les républicains : Donald Trump qui déclare une fortune de 10 milliards de dollars dont il compte utiliser une partie pour financer sa campagne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.