GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Novembre
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Liban: Hariri affirme être «en route pour l'aéroport» pour quitter Ryad (tweet)
    • Syrie/chimique: vote vendredi de l'ONU sur une prolongation d'un mois du mandat des enquêteurs (diplomates)
    • Le maire de Caracas, en fuite du Venezuela, va partir en Espagne (porte-parole)
    • Zimbabwe: la plupart des sections régionales du parti au pouvoir demandent à Mugabe de partir (TV d'Etat)
    Amériques

    Nucléaire iranien: Barack Obama doit convaincre les Américains

    media Devant les étudiants de Washington, Barack Obama a exposé ses arguments en faveur de l'accord sur le nucléaire iranien, dans un cours magistral d’une heure. REUTERS/Jonathan Ernst


    Le président américain Barack Obama était ce mercredi devant les étudiants d’une université de Washington pour expliquer l’accord sur le nucléaire iranien. La Maison Blanche, comme les opposants à cet accord, font un lobbying intense avant le vote sur le texte qui aura lieu en septembre, après la vacance parlementaire. Le président des Etats-Unis a mis en garde le Congrès, à majorité républicaine : l’accord sur le nucléaire iranien est la seule solution pour éviter une guerre.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

    Une explication détaillée de l’accord de Vienne, un rejet, point par point, des critiques émises par les Républicains et l’exposé froid de la seule alternative à cet accord sur le nucléaire iranien, à savoir une guerre au Proche-Orient : Barack Obama, dans un cours magistral d’une heure, a exposé ses arguments en faveur du texte devant les étudiants de Washington.

    « Si le Congrès tue cet accord, nous perdrons plus que des restrictions sur le programme nucléaire iranien. Nous perdrons quelque chose de plus précieux : la crédibilité de l’Amérique en tant que leader de la diplomatie, la crédibilité de l’Amérique comme pierre angulaire de la communauté internationale », a-t-il martelé.

    Une nouvelle aide militaire pour Israël

    Barack Obama doit convaincre les Américains. Pour ne pas subir un revers au Congrès, il doit persuader les Démocrates que Washington n’abandonne pas Israël car c’est ce qui fait hésiter certains élus.

    Le président des Etats-Unis promet une nouvelle aide militaire pour l’Etat hébreu, mais il maintient son point de vue. « Je le reconnais, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu n’est pas d’accord. Je ne mets pas sa sincérité en doute, mais je pense qu’il a tort. Je crois que les faits sont en faveur de cet accord », a-t-il argumenté.

    Le Congrès américain se prononcera en septembre sur l’accord sur le nucléaire iranien. Et pour cela, la Maison Blanche a besoin de soutiens politiques et de sondages d’opinion en faveur de ce texte. Le lobbying intense va continuer pendant la vacance parlementaire qui commence le 10 août prochain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.