GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Ferguson: un an après, la commémoration tourne au drame

    media Des manifestants se mettent à couvert, alors qu'une fusillade éclate, lors de la commémoration de la mort de Mickael Brown, à Ferguson, le 9 août 2015. REUTERS/Rick Wilking

    Ce devait être une journée commémorative. Dans l'Etat du Missouri, hier, un an après la mort de Michael Brown, un jeune afro-américain de 18 ans tué par un policier blanc pour un vol alors qu’il n’était pas armé, ses proches et de nombreux manifestants avaient convoqué une marche dans les rues de Ferguson, une banlieue à majorité afro-américaine de Saint-Louis. Mais cet hommage pacifique a été entaché par une fusillade qui a éclaté à la suite de la manifestation. Trois personnes seraient blessées, dont le tireur présumé.

    Tout s’était bien déroulé jusqu’au moment où la police a décidé de disperser les manifestants qui bloquaient la circulation, selon les autorités. Certes, quelques vitrines avaient été brisées par une cinquantaine de casseurs qui suivaient les 300 personnes qui s’étaient réunies pour rendre hommage à Michael Brown, mais aucun incident grave n’avait été encore rapporté.

    C’est alors que de nombreux coups de feu ont été entendus selon plusieurs journalistes présents sur place. Certains parlent même d’une cinquantaine de tirs. Une poignée de manifestants s’est opposée aux forces de l’ordre. « Des criminels », selon le chef de la police de Ferguson Jon Belmar. Un policier, pris sous des tirs nourris, a riposté, blessant grièvement le tireur. Selon des témoins, deux manifestants auraient été blessés par les tirs provenant de la foule. Le Saint-Louis Post Dispatch, un quotidien local, cite notamment le nom de Tyrone Harris Junior, un garçon de 18 ans, présenté comme un proche de Michael Brown.

    Plus tôt dans la journée, l’hommage s’était pourtant déroulé comme prévu. Quatre minutes trente de silence avaient notamment été respectées pour symboliser les quatre heures et demie durant lesquelles le corps de Michael Brown était resté sur le sol avant d’être transporté à la morgue. Un hommage rendu alors que vendredi, un autre jeune afro-américain, Christian Taylor, a été abattu par un policier blanc, dans l’Etat du Texas. Christian Taylor était selon la police en train de cambrioler une concession automobile, mais comme Michael Brown, il n’était pas armé.

    → À (RE)LIRE : Etats-Unis: un an après les émeutes, la tension reste vive à Ferguson

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.