GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Mai
Dimanche 21 Mai
Lundi 22 Mai
Mardi 23 Mai
Aujourd'hui
Jeudi 25 Mai
Vendredi 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Royaume-Uni: les militaires ont commencé à se déployer à Londres près du Parlement (photographe AFP)
    • Naufrage au large de la Libye, 20 migrants au moins morts noyés
    • Royaume-Uni: trois hommes arrêtés à Manchester «en lien» avec l'attentat du lundi 22 mai au soir (police)
    • Philippines: la loi martiale pourrait être étendue à d'autres zones du pays (Duterte)
    • Attaques jihadistes: Emmanuel Macron veut une nouvelle loi pour renforcer «la sécurité face à la menace terroriste»
    Amériques

    Le pape à Santiago de Cuba, avant de partir pour Washington

    media Le pape François salue la foule à son arrivée à l'aéroport de Santiago de Cuba, le 21 septembre 2015. REUTERS/Tony Gentile

    Le pape François achève sa visite de trois jours à Cuba. Après une grande messe célébrée à Holguin au nord-est de l'île, il a rejoint lundi Santiago de Cuba, la deuxième ville du pays, d’où il s’envolera à la mi-journée pour Washington. De là, il entamera une visite de cinq jours aux États-Unis.

    De notre envoyée spéciale à Cuba,  Geneviève Delrue

    Le président cubain, Raul Castro, qui s’était engagé à suivre toutes les messes du pape François, était à Holguin lundi, où le pape a célébré une messe dans cet ancien bastion du christianisme cubain. Devant des dizaines de milliers de fidèles, le chef de l'Eglise catholique a rappelé les efforts et les sacrifices déployés par l’Eglise pour accompagner les catholiques dans les lieux les plus reculés de l’île.

    Arrivé dans l’après-midi à Santiago de Cuba, la grande ville portuaire de l’est, située non loin de la base américaine de détention de Guantanamo, le souverain pontife a retrouvé les évêques dans le séminaire de la ville, puis est allé prier au sanctuaire de la Vierge de la charité du cuivre, la patronne de l’île. Mardi matin, il doit rencontrer des familles dans la cathédrale avant de prendre l’avion à 12h30 pour Washington. Ce vol historique doit clore une visite où le pape s’est montré plus soucieux de réconforter une société en mutation que de mettre en difficulté le régime.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.