GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
Samedi 21 Juillet
Dimanche 22 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 24 Juillet
Mercredi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Pédophilie: le pape François peine à convaincre les victimes

    media Un couple devant un écran géant retransmettant une célébration du pape à Philadelphie, le 27 septembre 2015. REUTERS/Carlos Barria

    Le pape François a rencontré dimanche à Philadelphie des victimes d'abus sexuels commis par des prêtres. La pédophilie est un problème qui a miné l'Eglise catholique américaine. 657 accusations ont été portées sur les années 2013 et 2014, d'après les chiffres de la conférence des évêques américaine. Trois milliards de dollars de dommages ont été versés depuis le début du scandale.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    « Dieu sanglote en pensant à vos souffrances », a déclaré le Saint-Père en rencontrant à Philadelphie des victimes de pédophilie. Par ce geste, le pape François a peut-être tenté de rattraper une maladresse. Lors d'une réunion avec les évêques américains la semaine dernière, il les avait félicités pour leur courage face au scandale des abus sexuels.

    Barbara Dorris a été violée par un prêtre à l'âge de 6 ans. Elle a créé l'association SNAP qui dénonce aujourd'hui ces crimes. Elle n'est pas convaincue par le geste du pape François. « Les mots ne suffisent pas ! Réagit-elle. Le pape doit agir, prendre des mesures disciplinaires visibles contre les évêques qui ont protégé et porté assistance aux prédateurs. Ces prédateurs aujourd’hui encore sont déplacés de diocèse en diocèse et parfois de pays en pays. Cela doit cesser ! »

    Le Vatican a annoncé la création d'un tribunal qui sera chargé de juger les archevêques qui se sont rendus coupables de complicité en tentant de cacher le scandale des prêtres pédophiles. Les associations de victimes restent sceptiques. Les premières plaintes remontent aux années 1980. Plus de 10 000 personnes affirment avoir été victimes d'abus sexuels commis par des prêtres aux Etats-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.