GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Octobre
Lundi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Syrie: les Etats-Unis changent de stratégie

    media Les Etats-Unis ont annoncé leur intention de changer d’approche concernant la formation et l’équipement des rebelles syriens modérés. REUTERS/Jonathan Ernst

    Les Etats-Unis ont annoncé leur intention de changer d’approche concernant la formation et l’équipement des rebelles syriens modérés. Depuis le début de l’année, les Américains avaient lancé un programme qui disposait d’une enveloppe de 500 millions de dollars devant permettre de former environ 5 400 hommes d’ici la fin 2015 et 15 000 au total d’ici à trois ans. Mais le manque de résultat criant, et certains épisodes médiatisés comme les pick-up et l’armement remis au Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda, par des combattants formés par les Américains, ont convaincu la Maison Blanche de revoir sa stratégie.

    C’est une annonce qui va certainement faire des heureux au sein de la classe politique américaine. Ces derniers temps, de plus en plus d’élus, républicains, mais également démocrates, réclamaient soit un changement de stratégie, soit tout simplement la fin de ce programme.

    La décision a donc finalement été prise par la Maison Blanche de mettre un terme à la formation et l’équipement de combattants. Désormais, les Etats-Unis vont utiliser l’argent restant des 500 millions de dollars débloqués par le Congrès pour envoyer de l’équipement à des chefs de groupes sélectionnés et à leurs unités, a annoncé le porte-parole du Pentagone vendredi 9 octobre. Il ne s’agira pas de matériel trop sophistiqué qui pourrait être récupéré par l’organisation de l’Etat islamique, mais d’armes légères, de munitions et de matériels de communication.

    Ce changement est-il lié à l’intensification des bombardements russes en Syrie ? Non, selon les Américains. D’après des responsables de la Maison Blanche et du Pentagone, le principal problème résidait dans le fait que les combattants formés étaient plus focalisés sur l’affrontement des troupes de l’armée syrienne que contre l’Etat islamique ou le Front al-Nosra. Mais on évoque également le nombre trop infime de combattants formés pour le coût engendré ou encore la fuite de certains combattants dans les rangs d’autres organisations parmi lesquels le groupe Etat islamique ou le Front al-Nosra.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.