GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Jeudi 8 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 10 Décembre
Dimanche 11 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Présidentielle au Ghana: le président sortant a concédé sa défaite (parti)
    Dernières infos
    Amériques

    Etats-Unis: «l'effet Ferguson» ou la peur des policiers américains

    media Depuis la mort de Mike Brown, un jeune Noir tué par un policier à Ferguson en août 2014, les pratiques des forces de l'ordre américaines sont régulièrement critiquées. REUTERS/Lawrence Bryant/St. Louis American

    Le grand rassemblement annuel des chefs de police américains se tient en ce moment à Chicago. 14 000 officiers sont réunis pour évoquer les problèmes rencontrés et les changements qui affectent leur travail. Barack Obama s'exprimera devant cette assemblée ce mardi, dans le contexte des tensions raciales de ces derniers mois aux Etats-Unis. Le directeur du FBI, James Comey, a déjà provoqué une polémique en déclarant que les forces de l'ordre avaient désormais peur de remplir leur mission.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

    On appelle cela « l'effet Ferguson » : des policiers mis en cause après la mort d'un homme noir, entraînant une sorte de dépression collective. Leurs collègues hésiteraient désormais à procéder à des arrestations, tétanisés à l'idée de devenir les acteurs involontaires de vidéos virales. Résultat : ils ne font plus leur travail et le taux de criminalité est en hausse. C'est la théorie du directeur du FBI.

    James Comey le reconnaît, il s'appuie sur son intuition, car aucune statistique fédérale n'existe aux Etats-Unis, ni sur le crime en général, ni sur les personnes tuées par la police. Les seules données disponibles sont compilées par des associations ou des journaux.

    Pratiques policières

    Cette thèse, très diversement appréciée par les responsables de la police américaine réunis à Chicago, a eu le mérite d'animer débat sur les pratiques des forces de l'ordre. La police est-elle raciste ? Les officiers utilisent-ils leurs armes sans réel motif ? Ont-ils peur des personnes qu'ils sont censés protéger ?

    Les policiers sont d'accord sur le fait qu'il faut améliorer d'urgence les relations avec le public. Une prise de conscience qui arrive tard et sous la pression de la rue, excédée à la fois par les violences policières et le nombre de crimes en hausse dans les grandes métropoles.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.