GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Juin
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Aujourd'hui
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Affaire Leopoldo Lopez: un des procureurs fuit le Venezuela

    media Des manifestantes tiennent une affiche représentant le leader de l'opposition Leopoldo Lopez, le 4 septembre 2015. AFP PHOTO/JUAN BARRETO

    Du nouveau dans l'affaire Leopoldo Lopez, l'opposant condamné en septembre dernier à plus de 13 ans de prison pour avoir été jugé responsable des violences lors de la protestation étudiante du 12 février 2014. L'un des procureurs chargés de son procès a quitté précipitamment le Venezuela. Et il n'a pas tardé à faire des révélations. Une vidéo a été diffusée sur Internet où il fait état des pressions qu'il aurait subies de la part du pouvoir politique et de la justice pour faire accuser l'opposant.

    Avec notre correspondant à CaracasJulien Gonzalez

    « Je ne pouvais pas dormir en pensant que se jouait une farce qui violait injustement les droits de Leopoldo Lopez. » La déclaration est signée Franklin Nieves, l'un des procureurs chargés de requérir au procès de l'opposant. Et si, jeudi soir, sa disparition n'était encore qu'une rumeur, la vidéo postée sur Internet ce vendredi ne laisse aucun doute. D'emblée, Franklin Nieves affirme qu'il a quitté le Venezuela.

    « Les pressions exercées par l'exécutif ainsi que par mes supérieurs hiérarchiques pour continuer à défendre les fausses preuves contre Leopoldo Lopez », énonce-t-il, en guise d'explication sur les causes de son départ. Impossible de savoir avec certitude où se trouve actuellement le procureur.

    Aussi, sur les réseaux sociaux, les rumeurs vont bon train, en particulier sur la possibilité que le magistrat se soit incorporé à la liste des fonctionnaires partis aux Etats-Unis pour collaborer avec la justice américaine.

    C'est en tout cas un départ précipité qui pourrait rappeler une autre histoire : en 2008, l'un des magistrats chargés du dossier sur l'assassinat du procureur Danilo Anderson avait quitté le Venezuela. Depuis les Etats-Unis, il avait alors dénoncé la manipulation de l'enquête. Pour l'heure, le procureur Nieves a d'ores et déjà prévenu que « le gouvernement vénézuélien serait responsable s'il arrivait quelque chose, à lui ou à sa famille ». Surtout, il a promis de raconter dans une prochaine vidéo « toute la vérité sur le procès de Leopoldo Lopez ».

    La coalition d'opposition, quant à elle, a estimé qu'après cette information, « n'importe quel tribunal autonome annulerait la sentence et remettrait immédiatement en liberté Leopoldo Lopez ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.