GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Aujourd'hui
Samedi 2 Juillet
Dimanche 3 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: le succès de Trump et de Carson inquiète les républicains

    media Pour la première fois, un sondage national place le neurochirurgien Ben Carson devant Donald Trump dans les intentions de vote. REUTERS/Mark Kauzlarich

    Qui sera le candidat républicain pour la présidentielle de novembre prochain ? Donald Trump, qui a caracolé en tête des sondages pendant trois mois, est détrôné par Ben Carson pour la première fois dans un sondage national. Le neurochirurgien à la retraite et le milliardaire ont des personnalités très différentes. Leur seul point commun est leur inexpérience en politique. Alors que le troisième débat pour la primaire républicaine a lieu mercredi soir, les caciques du parti sont très inquiets pour l'avenir de la mouvance conservatrice en pleine crise.

    Avec notre correspondante à WashingtonAnne-Marie Capomaccio

    Les militants n'ont plus confiance en leurs élus, et apportent leur soutien aux deux candidats les moins expérimentés, et les plus extrêmes. Le milliardaire Donald Trump 22% d'intentions de vote, désormais dépassé par le docteur Ben Carson, 26% d'opinions favorables. Marco Rubio, jeune sénateur de Floride, et Jeb Bush, fils et frère d'anciens présidents, stagnent à moins de 10%

    Les cadres du parti sont inquiets, car les deux favoris n'ont, d'après eux, pas ou peu de chance d'être élus à la Maison Blanche. Certes, ils peuvent remporter la primaire, mais leurs discours sont si radicaux sur les sujets de société, que la présidentielle sera difficile à gagner, en face d'une Hillary Clinton.

    L'establisment le reconnaît, le Parti républicain est en crise profonde, malgré sa majorité au Congrès. L'extrême droite a miné toutes les décisions. Aucun leader ne se détache, et le résultat est là. Les favoris, Trump et Carson, chacun à leur manière, sont le reflet de ce désamour. Les candidats Bush et Rubio peuvent encore se rétablir, mais au prix d'un déchirement entre candidats et dans un parti qui a perdu le contact avec sa base.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.