GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Juin
Mardi 21 Juin
Mercredi 22 Juin
Jeudi 23 Juin
Aujourd'hui
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Le Mexique franchit un palier vers la légalisation de la marijuana

    media Une jeune Mexicaine, joint à la bouche, lors d'une manifestation pour la légalisation de la marijuana, devant le siège de la Cour suprême à Mexico, le 4 novembre 2015. REUTERS/Edgard Garrido

    Au Mexique, la marijuana est en voie de légalisation. La Cour suprême vient d'admettre le droit des Mexicains de produire de la marijuana et de la consommer à des fins récréatives. Cette décision, adoptée par quatre juges sur cinq, est sans précédent dans un pays confronté à la violence des cartels de la drogue. Jusqu'à maintenant, la loi permettait seulement la possession de cinq grammes de marijuana par personne, mais en interdisait la culture.

    Si cette décision de la Cour suprême entrouvre la porte à la culture du cannabis et à la consommation de la marijuana, elle ne permet toujours pas aux Mexicains de fumer autant de joints qu'ils le veulent, rapporte notre correspondant à Mexico, Patrick John-Buffe. Ils devront encore patienter avant que ne soit légalisée cette drogue : en effet, cette sentence s'applique seulement aux quatre membres d'une organisation de consommateurs. Ceux-là mêmes qui ont présenté un recours constitutionnel contre le refus des autorités sanitaires de leur permettre de planter et consommer leur propre marijuana.

    Armando Santacruz : «cette décision crée un précédent» 05/11/2015 - par Natalia Olivares Écouter

    Les deux avocats, le militant, et le comptable qui forment le premier club de cannabis autorisé par la Cour suprême n'en ont jamais fumé et ne comptent pas le faire. Ces quatre citoyens ont lancé ce club car ils veulent provoquer un débat au Mexique sur la légalisation des drogues douces, comme moyen de combattre les puissants cartels. Armando Santacruz, l'un des quatre membres du club, se félicite de cette première victoire. « Je pense que c’est une victoire pour tous ceux qui tentent de mettre en place une nouvelle politique de lutte contre la drogue, différente de celle qui a été menée jusqu’à présent au Mexique », explique-t-il au micro de RFI.

    Il est probable qu'à l'avenir, les recours de ce genre se multiplient et que les juges mexicains doivent se prononcer dans le même sens que le plus haut tribunal du Mexique. En plus, le gouvernement devra modifier certains articles de la loi sur la santé, que la Cour considère comme inconstitutionnels parce qu'ils interdisent la consommation de la marijuana. Tous ces éléments devraient conduire rapidement à une légalisation de cette drogue, précédée sans doute d'un large débat qui devra porter aussi sur sa commercialisation et sa distribution. Deux activités que n'a pas voulu autoriser la Cour suprême. Et qui resteront donc un monopole des narcotrafiquants !

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.