GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Août
Dimanche 21 Août
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Aujourd'hui
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: deux policiers arrêtés après la mort d’un enfant de 6 ans

    media Norris Greenhouse (à gauche) et Derrick Stafford, les deux policiers impliqués dans la mort du jeune Jeremy Mardis en Lousiane. REUTERS/Louisiana State Police

    Deux policiers américains ont été arrêtés vendredi soir en Louisiane. Ils sont accusés d'homicide et de tentative d'homicide après la mort d'un garçon de 6 ans, tué par balles mardi 3 novembre alors qu’il se trouvait en voiture avec son père, poursuivi par la police. Cette affaire s’ajoute à la longue série de violences policières et de bavures qui se sont succédées depuis un an aux Etats-Unis.

    C’est la plus jeune victime de tirs policiers cette année. Le petit Jeremy Mardis, 6 ans, se trouvait mardi dans la voiture conduite par son père, engagé dans une course poursuite avec des policiers. Ces derniers ont ouvert le feu à 18 reprises, Jeremy a été atteint par cinq balles. Le conducteur, Christopher Few, n’était pas armé et a été grièvement blessé. Deux des quatre policiers impliqués dans la poursuite ont été arrêtés vendredi soir.

    « Jeremy ne méritait pas de mourir de cette manière », a déclaré à la presse le colonel Michael Edmonson, de la police de l’Etat de Louisiane. Le comportement de ces agents « a sali l’image de la police », a-t-il déploré, affirmant avoir été choqué après le visionnage de l'enregistrement de la caméra embarquée dont étaient équipés les policiers.

    La raison de la prise en chasse du véhicule n’est pas encore claire. Les déclarations des deux policiers, Norris Greenhouse et Derrick Stafford, sont contradictoires. L’un affirme que le véhicule ne s’est pas arrêté à un contrôle, l’autre dément. L’enquête se poursuit.

    Le chef de la police a lancé un appel à témoins. Selon les chiffres du Washington Post, 838 personnes ont été tuées par la police depuis janvier. Jeremy Mardis est le 17e enfant atteint par des tirs policiers cette année.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.