GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 9 Décembre
Samedi 10 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Haïti: aucune majorité au Parlement selon les résultats préliminaires

    media Centre de tabulation, Port-au-Prince, le 26 octobre 2015. REUTERS/Andres Martinez Casares

    Les résultats préliminaires des élections législatives ont enfin été publiés par le Conseil électoral dans la nuit de samedi à dimanche 8 novembre. Aucune majorité ne se dessine dans les deux chambres de l'Assemblée nationale. Ces résultats, qui ne vont pas manquer d’être contestés par les candidats perdants, arrivent à l’heure où le scrutin présidentiel est aussi l’objet de vives contestations par l’opposition.

    Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

    Le parti présidentiel est en passe d’être la première force politique à la Chambre des députés en Haiti, avec plus d’une vingtaine d’élus. Mais il sera très loin d’avoir une majorité : Haïti compte en effet 119 députés et les quatre premiers partis d’opposition devraient gagner plus d’une trentaine de sièges. Le Sénat s’annonce tout aussi morcelé politiquement, mais plus favorable à l’opposition.

    Ces résultats publiés dans la nuit par le Conseil électoral ne sont que préliminaires car les candidats ont désormais 72 heures pour les contester devant les tribunaux électoraux. Et la composition finale du Parlement haïtien ne sera connue qu’une fois le second tour des législatives organisé, là où les violences avaient empêché la bonne tenue du vote le 9 août dernier, c’est-à-dire dans près d’un quart des circonscriptions.

    Après plus de trois ans sans élections, Haïti renoue avec l’ordre constitutionnel dans la douleur. Car dans le même temps, l’opposition dénonce un « projet de dictature » du pouvoir, son candidat ayant été annoncé en tête du premier tour du scrutin présidentiel.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.