GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Venezuela: climat politique tendu après le meurtre d'un opposant

    media Nicolas Maduro et sa compagne Cilia Flores se recueillent sur la tombe du mentor, Hugo Chavez, le 25 novembre 2015 à Caracas. REUTERS/Miraflores Palace/Handout via Reuters

    A une semaine environ des élections législatives vénézuéliennes, le climat est tendu dans le pays. L'Union européenne fait part de son inquiétude et le secrétaire général de l'Organisation des Etats américains a évoqué, après l'assassinat d'un dirigeant local de l'opposition, Luiz Manuel Diaz, une « blessure mortelle pour la démocratie ». Jeudi 26 novembre, le président Nicolas Maduro a tenté de se dédouaner de cet assassinat politique qui menace de faire basculer le Venezuela dans la violence.

    Nicolas Maduro dément avec vigueur toute implication dans l'assassinat de Luiz Manuel Diaz, secrétaire général de l'Action démocratique à Altagracia de Orituco (Etat de Guarico, centre du pays). Candidat de l'opposition pour les législatives, M. Diaz a été abattu mercredi en plein meeting.

    Dans un discours enflammé, jeudi soir, le président du Venezuela a évoqué un simple règlement de comptes entre malfrats. Mais l'opposition accuse les bandes armées liées au Parti socialiste unifié du Venezuela, formation au pouvoir, d'avoir mené l'attaque.

    C'est ce qu'a répété jeudi Lilian Tintori, épouse du leader de l'opposition emprisonné Leopoldo Lopez, et qui se trouvait sur l'estrade aux côtés de Luiz Manuel Diaz lorsqu'il a été tué. Elle se sent, elle aussi, menacée :

    « Ils veulent me tuer, assure-t-elle. Je le dénonce comme nous l'avons déjà fait à plusieurs reprises. je ne comprends pas pourquoi il a fallu attendre que notre frère d'action démocratique soit tué, criblé de dix balles, pour nous indigner. »

    Cet assassinat politique survient dans un climat politique extrêmement tendu au Venezuela. La majorité des sondages donnent une importante avance à l'opposition, qui pourrait emporter la majorité parlementaire pour la première fois depuis l'arrivée au pouvoir d'Hugo Chavez, élu président en décembre 1998.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.