GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
Aujourd'hui
Mardi 30 Août
Mercredi 31 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Le Canada accorde l'asile à des proches du petit Aylan, noyé en Grèce

    media Un manifestant turc à Istanbul brandit un dessin représentant le petit Aylan Kurdi, mort noyé en tentant de traverser la mer Egée. REUTERS/Osman Orsal

    Le Canada a finalement accordé le droit d’asile à la famille élargie du petit Syrien, Aylan Kurdi, dont la photo gisant noyé sur une plage turque avait ému le monde, l’été dernier. Les services d’immigration vont délivrer le statut de réfugié à sept membres de la famille d’Aylan, dont l’oncle, son épouse et leurs cinq enfants. Le Canada va par ailleurs engager dès la semaine prochaine un pont aérien pour acheminer d’ici la fin de l’année 10 000 réfugiés syriens.

    Le gouvernement canadien avait prévu d’accueillir 25 000 réfugiés syriens sur son sol d’ici la fin de l’année. Finalement, la cadence sera ralentie : 10 000 réfugiés actuellement en Turquie, au Liban ou en Jordanie arriveront au Canada jusqu’à la fin de l’année, et 25 000 autres seront accueillis dans les deux premiers mois de l’année.

    Opération humanitaire de 640 millions d'euros

    Le processus se déroulera en cinq étapes, en commençant par l’identification, sachant que la priorité sera donnée aux plus vulnérables, familles, femmes et enfants.

    Après le traitement des demandes à l’étranger, les réfugiés arriveront au Canada aux frais du gouvernement, qui a sélectionné 36 communautés, dont 16 au Québec, pour les accueillir au travers d’un système de parrainage privé. Le gouvernement assurera l’hébergement temporaire, les soins de santé et l’intégration de tous ceux qui ne seront pas hébergés dans des familles d’accueil.

    Le coût de l’opération humanitaire est estimé à 678 millions de dollars (640 millions d'euros) sur six ans, mais ce chiffre pourrait augmenter selon les besoins des provinces. Si certains réfugiés parrainés par des particuliers ont déjà commencé à arriver au Canada courant novembre, les premiers vols assurés par les autorités fédérales sont attendus début décembre.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.