GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Fusillade mortelle dans un centre de planning familial du Colorado

    media Une femme est évacuée alors que la police cerne le bâtiment où s'est retranché le tireur, vendredi 27 novembre 2015 à Colorado Springs. REUTERS/Rick Wilking

    Une fusillade dans un centre de planning familial de Colorado Springs, dans le Colorado, a duré cinq heures et fait trois morts et neuf blessés, ce vendredi. La clinique avait déjà été la cible de manifestants opposés à l’avortement.

     

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    La fusillade a commencé en fin de matinée vendredi lorsqu’un homme, armé d’un fusil semi-automatique, a pénétré à l’intérieur du centre de planning familial, semant la terreur parmi les patientes et le personnel médical.

    Il a échangé des tirs avec les forces de l’ordre qui avait bouclé le quartier, tuant un policier de 44 ans et deux civils et blessant neuf autres personnes, dont cinq agents. En fin d’après-midi, la porte-parole de la police locale annonçait que le tireur s’était rendu : « Nous avons arrêté un individu à 16h52 [heure locale]. Il a été emmené loin du lieu de la fusillade et notre enquête va maintenant commencer. »

    L'identité du tireur n'a pas été confirmée de sources officielles, mais plusieurs médias, dont CNN et le Denver Post, l'ont identifié comme Robert Lewis Dear, âgé d'une cinquantaine d'années. Les médias américains ont diffusé l'image d'un homme corpulent, vu de dos en train d'être menotté par des policiers, habillé d'un T-shirt blanc, cheveux rasés courts et pantalon militaire.

    Le motif du tireur n’est pas encore connu, mais il y a de fortes chances pour qu’il appartienne à l’une de ces organisations extrémistes opposées aux avortements. Leurs membres manifestent régulièrement devant les cliniques pratiquant des IVG, n’hésitant pas à utiliser la violence. En 2009, un médecin avait même été abattu.

    Leur opposition a redoublé depuis qu’une vidéo a laissé entendre que la principale organisation américaine de planning familial, qui est subventionnée par l’Etat, vendait des cellules fœtales. Plusieurs candidats républicains, dont Carly Fiorina, ont mentionné cette vidéo dans leur campagne pour attirer la base ultra-conservatrice.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.