Barack Obama, un président vert? - Amériques - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Barack Obama, un président vert?

media Barack Obama à Washington, avant son départ pour la COP21, le 29 novembre 2015. REUTERS/Joshua Roberts

Le président américain, Barack Obama, est souvent critiqué pour son manque de leadership dans la conduite des affaires internationales, notamment au Moyen-Orient. Mais il est venu à Paris avec le ferme désir de montrer qu'au moins dans un domaine, celui de l'environnement, il est prêt à assumer le rôle principal. Il souhaite en effet que la la lutte contre le changement climatique figure parmi les grandes réalisations de sa présidence.

De notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Barack Obama a longtemps travaillé à la préparation de la conférence sur le climat de Paris, faisant pression sur de nombreux gouvernements pour qu'ils réduisent leurs émissions de CO2.

Lui-même a montré l'exemple au cours de sa présidence. Il a convaincu l'industrie automobile de construire des véhicules moins pollutants. En 2009, il a utilisé une partie des fonds destinés à la relance pour financer une importante loi sur l'énergie propre et plus récemment, il a ordonné aux centrales électriques fonctionnant au charbon de réduire de 32 % leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2030.

Il a également encouragé le secteur privé à investir massivement dans les energies renouvelables. C'est ainsi que Bill Gates et une vingtaine d'autres riches hommes d'affaires vont annoncer à Paris, aux côtés d'Obama, un plan de plusieurs milliards de dollars destinés à la recherche et au développement de nouvelles technologies capable de combattre le changement climatique.

Malheureusement Obama n'a que peu de soutien d'un Congrès entre les mains des républicains où les climatosceptiques sont nombreux. Et même si la COP21 est un succès, il est loin d'être certain que ses conclusions seront avalisées par les élus républicains.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.