GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 30 Novembre
Jeudi 1 Décembre
Vendredi 2 Décembre
Samedi 3 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Un nouveau bébé volé sous la dictature identifié en Argentine

    media La présidente des Grands-Mères de la lace de Mai, Estela de Carlotto, embrasse Mario Bravo, le 119e enfant volé sous la dictature et identifié par l'association. REUTERS/Marcos Brindicci

    En Argentine, c'est une nouvelle victoire pour les Grands-mères de la place de Mai, qui luttent pour retrouver leurs petits-fils, nés de parents détenus sous la dictature des années 70 et adoptés illégalement par des proches des militaires. Mardi 1er décembre, elles ont présenté un des anciens bébés volés dont, cas exceptionnel, la mère est encore en vie.

    Avec notre correspondant à Buenos Aires, Jean-Louis Buchet

    « Une très bonne nouvelle, vraiment, nous réunit aujourd'hui. Nous en attendons beaucoup d'autres, parce que nous avons la foi, en nous-mêmes et dans les autres », c'est par ces mots que la présidente de l'association, Estela de Carlotto a débuté cette présentation, emplie d'émotion.

    Mardi soir, au siège des Grands-mères de la place de Mai, le 119e petit-fils récupéré par la présidente de l'association Estela de Carlotto, a été présenté à la presse. Il s'appelle Mario Bravo, et c'est bien lui le héros du jour.

    « J'ai eu, grâce à Dieu, la chance de retrouver ma mère. Alors, pourquoi ne pas prendre le relais, parce qu'il en manque beaucoup, malheureusement », a confié Mario Bravo. Habitant un village de la province de Santa Fe, Mario, aujourd'hui un homme de 38 ans, a passé une enfance heureuse avec ses parents adoptifs dont il ne pense pas qu'ils aient été complices des militaires qui l'ont arraché à sa mère après qu'elle eut accouché en captivité.

    Maman en vie

    Mais un jour, il a eu des doutes sur ses origines et il est allé voir les Grands-mères. Une prise de sang a confirmé qu'il était le fils de Sarah, libérée après sa détention et qui recherchait aussi le bébé qu'on lui avait volé. Marié et père de deux enfants, Mario découvre aujourd'hui qu'il a six frères et seize neveux.

    C'est le cinquième sur 119 petits-fils récupérés par les grands-mères, dont la maman est en vie. Les recherches continuent pour les quelque 380 qui n'ont pas encore été identifiés.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.