Canada: le nouveau gouvernement annonce ses dossiers prioritaires - Amériques - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Canada: le nouveau gouvernement annonce ses dossiers prioritaires

media Dans son discours de politique générale, le Premier ministre Justin Trudeau (ici en octobre) cible quelques priorités pour son premier mandat. REUTERS/Chris Wattie

Dans son discours de politique générale prononcé ce vendredi 4 décembre, le Premier ministre Justin Trudeau a ciblé quelques priorités pour son premier mandat. Parmi elles, l’investissement dans une économie plus verte, la promesse de tenir une Commission d’enquête sur les femmes autochtones disparues ou assassinées, et la volonté d’orienter à nouveau les soldats canadiens vers les missions de paix.

Avec notre correspondante à Montréal, Pascale Guéricolas

Entre un environnement propre et une économie forte, le Premier ministre canadien refuse de choisir. Conformément à ses promesses électorales, Justin Trudeau s’engage avec son gouvernement à soutenir les entreprises qui opteront pour des technologies vertes.

Clairement, le Canada vise une baisse de la pollution atmosphérique, en taxant le prix du carbone et en définissant des cibles plus ambitieuses que celles du précédent gouvernement. Une rencontre avec les chefs de gouvernement des différentes provinces doit avoir lieu 90 jours après la fin de la COP21 pour s’entendre sur des chiffres.

Côté politique étrangère, contrairement aux attentes, le Premier ministre canadien n’a pas précisé quel rôle jouerait le Canada dans la coalition internationale contre l’organisation Etat islamique, lui qui ne participera plus frappes aériennes. Il a quand même affirmé que l’armée devrait s’engager davantage dans des opérations de maintien de la paix avec l’ONU. Un rôle délaissé par les soldats canadiens depuis une bonne quinzaine d’années.

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.