GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    La police de Chicago dans le collimateur de la justice américaine

    media La ministre américaine de la Justice Loretta Lynch a annoncé l'ouverture d'une enquête, ce lundi 7 décembre. REUTERS/Mike Theiler/Files

    La police de Chicago, dans l’Illinois, fait désormais l'objet d'une enquête du ministère de la Justice. Cette décision a été prise après la mort de Laquan McDonald, un jeune homme noir tué de 16 balles par un policier blanc. Les faits se sont déroulés il y a un an mais la vidéo montrant la scène, rendue publique le mois dernier seulement, a entraîné de nouvelles manifestations contre les violences policières. L'annonce de l'enquête a été faite par Loretta Lynch, la ministre américaine de la Justice.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    « Le ministère de la Justice a ouvert une enquête, sur des soupçons de violation systématiques de la Constitution et des lois fédérales, par la police de Chicago : usage de la force, racisme et délit de faciès, et inexistence des mécanismes de sanctions », a  déclaré, ce lundi 7 décembre, Loretta Lynch.

    La famille McDonald a été indemnisée par la ville de Chicago après la mort de leur fils, mais 5 millions de dollars ne les ont pas dissuadés de poursuivre leur démarche. Les parents du garçon de 17 ans souhaitaient que la vidéo de la police soit rendue publique, elle montre Laquan McDonald tomber sur la chaussée, atteint par une balle, puis les 15 autres tirs du policier.

    La violence des manifestations qui ont suivi la diffusion du film ont décidé le maire à se séparer du chef de la police.

    Des témoins affirment que des preuves ont été altérées, avec l'accord de la hiérarchie. La foule qui a défilé ce 6 décembre dans les rues de Chicago demandait certes justice pour Laquan McDonald, mais dénonçait la violence policière systématique, le racisme, et l'impunité dont bénéficient les officiers de la ville.

    Comme à Ferguson voilà 18 mois, le ministère de la Justice va enquêter, et mettre sous tutelle l'une des plus importantes forces de police des Etats-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.