GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
Aujourd'hui
Lundi 29 Août
Mardi 30 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Cuba signe un accord historique avec ses créanciers

    media Cuba doit près de 15 milliards d'euros aux pays membres du Club de paris, depuis que l'île a fait défaut en 1986. REUTERS/Stringer

    Cuba est parvenue à un accord sur la restructuration de sa dette due au Club de Paris – un groupe informel qui réunit une vingtaine de pays créanciers. Un accord qualifié d'« historique » par Michel Sapin, le ministre français des Finances. La France est le premier créancier de Cuba.

    Cuba doit près de 15 milliards d'euros aux pays membres du Club de Paris, depuis que l'île a fait défaut en 1986. Après deux ans de discussions, il a été convenu que Cuba remboursera les emprunts initiaux, soit environ 4,5 milliards d'euros sur une période de 18 ans.

    En revanche, les créanciers publics de Cuba renoncent à 10 milliards d'euros d'intérêts accumulés et de pénalités. Par ailleurs, les remboursements seront en partie convertis en projets de développement à Cuba. Dans ce cas, les montants non perçus viennent s'inscrire au titre de l'aide bilatérale entre Cuba et le pays concerné.

    Cet accord règle le problème de la dette de Cuba, car avant les pays regroupés au sein du Club de Paris, La Havane a déjà restructuré sa dette à l'égard du Japon, du Mexique , de la Russie et de la Chine. A chaque fois, avec de très importantes remises de dette, car les créanciers s'intéressent de plus en plus au potentiel du marché cubain, dans le climat actuel de détente avec les Etats-Unis.

    Le Club de Paris précise dans un communiqué que le groupe de créanciers de Cuba réunit l'Australie, l'Autriche, la Belgique, le Canada, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, le Japon, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.