GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Jeudi 8 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 10 Décembre
Dimanche 11 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Présidentielle au Ghana: le président sortant a concédé sa défaite (parti)
    Dernières infos
    Amériques

    Présidentielle américaine: Trump ne fera pas scission des Républicains

    media Débat des Républicains mardi soir à Las Vegas avec un Donald Trump qui a assuré ne pas envisager faire scission du parti républicain. REUTERS/David Becker

    Le débat républicain de mardi soir était consacré à la sécurité nationale et la lutte contre le terrorisme après l’attentat de San Bernardino. Le candidat Donald Trump, leader absolu dans les sondages pour le camp républicain, était au centre de l'attention et il n'a pas failli à sa réputation d'agitateur en relançant la polémique avec son projet d’interdire d’entrée aux Etats-Unis tous les musulmans.
     

    avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    « L’Amérique est en guerre », « L’Amérique a peur », « L’Amérique n’est pas protégée contre le terrorisme »… Les candidats républicains étaient à l’unisson pour faire ce constat, et promettre de vaincre le groupe Etat islamique dès leur élection. Tous rendent l’administration Obama responsable de cette situation, et prévoient le pire si la démocrate Hillary Clinton est élue.

    C’est sur les remèdes que les candidats républicains ne sont pas d’accord. Donald Trump était attendu sur sa proposition polémique de supprimer les visas pour tout voyageur de confession musulmane. Une proposition que le milliardaire maintient. « C’est du terrorisme islamique radical ! Les gens aiment ce que je dis, ils respectent ce que je dis… Et j’ai ouvert une vraie discussion qui avait besoin d’être mise sur la table ! »

    Trump ne fera pas scission

    Jeb Bush, l’ancien gouverneur de Floride, fils et frère d’anciens présidents, a alors frontalement attaqué le candidat Trump. « Si nous devons banir tous les musulmans, comment allons nous les convaincre d’être dans notre coalition pour detruire l’état islamique ? Ce n’est pas une proposition sérieuse ! Donald est le candidat du chaos, il sera le président du chaos ! » a lancé le candidat Bush.

    Les candidats républicains avaient deux objectifs, cibler Barack Obama et Hillary Clinton certes, mais aussi tenter de sortir du rang face à un Donald Trump qu’aucune outrance verbale n’affaiblit dans les sondages, bien au contraire. Un candidat Trump qui a cette fois mesuré ses paroles, se positionnant en défense plutôt qu’en attaque. Il a d'ailleurs promis hier soir de rester au sein du parti républicain, retirant sa menace de faire scission.

    Débat républicain mardi 15 décembre à Las Vagas : de gauche à droite Donald Trump, Ted Cruz et Jeb Bush. REUTERS/Mike Blake

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.