GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 9 Novembre
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Campagne électorale américaine: rien ne va plus chez les démocrates

    media Bernie Sanders, candidat aux primaires démocrates pour l'élection présidentielle. Reuters

    Dans la course à la présidentielle aux Etats-Unis, rien ne va plus chez les démocrates. C'est la guerre entre les équipes d'Hillary Clinton et Bernie Sanders à propos de fichiers des électeurs qu'un camp accuse l'autre d'avoir voulu espionner.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    C'est un problème d'informatique qui est à la source des hostilités. Un pare-feu s'est temporairement désactivé dans le serveur qui abrite les données exclusives sur lesquelles Hillary Clinton s'appuie pour établir sa stratégie. Or, pendant 40 minutes, au moins, un membre de l'équipe de son rival, Bernie Sanders, a eu accès à ces informations qui sont une mine d'or car elles contiennent les noms des supporters et donateurs de la candidate. Indignation côté Clinton.

    Du coup, la direction du parti qui possède les fichiers généraux des électeurs démocrates a interdit à Bernie Sanders de les consulter. Celui-ci a riposté en portant plainte contre l'instance dirigeante devant un tribunal de Washington. Son porte-parole a accusé le parti de vouloir saboter sa champagne. « Nous menons une campagne honnête, a-t-il déclaré. Nous allons battre la secrétaire d'Etat Clinton et n'importe quel autre candidat avec notre programme. Nous n'avons pas besoin de coups fourrés. »

    Le collaborateur curieux de Sanders qui a été renvoyé a expliqué qu'il n'avait pas espionné les données d'Hillary Clinton, mais simplement cherché à découvrir l'origine du problème technique, afin de s'assurer que celles de Sanders ne soient pas elles aussi exposées. Cette affaire va mettre un peu de piment au débat de ce soir qui sans cela aurait risqué d'être assez terne, comparé au grand show republicain animé par Donald Trump.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.