GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Juillet
Jeudi 21 Juillet
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Débat démocrate: Trump s’emporte contre Clinton

    media «Vous savez ils inventent des choses dans le monde de la politique», a déclaré Donald Trump à la chaîne ABC. REUTERS/Gretchen Ertl

    Les candidats républicains n'ont pas ignoré le débat démocrate de samedi soir. Beaucoup l'ont regardé et ont réagi sur Twitter. Mais l'un des plus fréquents utilisateurs du réseau social, Donald Trump, est resté silencieux, réservant sa colère pour les émissions politiques du dimanche matin.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Jeb Bush a été le plus disert sur Twitter, réagissant à nombre des déclarations des trois candidats. Dans l'un deux, il demande : « Pourquoi les démocrates tiennent-ils toujours leur débat un samedi soir : veulent-ils cacher Hillary ? »

    Ted Cruz, Mike Huckabee, Rand Paul se sont eux aussi exprimés dans des tweets. Mais silence radio de Trump… jusqu'à dimanche matin. Une déclaration de l'ancienne secrétaire d'Etat américaine l'a fait sortir de ses gonds : « Il est devenu le meilleur recruteur [du groupe] EI. Ils montrent aux gens des vidéos de Donald Trump insultant l'Islam et les musulmans afin de recruter encore plus de jihadistes. »

    Interrogé sur ABC, Donald Trump a réfuté l'existence d’une telle vidéo : « Le Washington Post, Fox News ont vérifié et ils n'ont pas trouvé cette vidéo. Ils peuvent en fabriquer une, connaissant les Clinton et Hillary, mais ils l'ont simplement inventée, comme Bernie Sanders a menti en me prêtant des propos que je n'ai jamais tenus sur les Mexicains. Vous savez ils inventent des choses dans le monde de la politique. »

    Le camp Clinton a dû faire marche arrière, incapable de prouver l'existence d'une telle vidéo, mais expliquant que les propos anti-musulmans du magnat de l'immobilier sont utilisés dans la propagande des islamistes.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.