GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 29 Juillet
Samedi 30 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: forte contestation contre les violences policières

    media Des manifestants du mouvement Black Lives Matter brandissent leurs slogans, lors d'une marche le 23 décembre 2015. REUTERS/Craig Lassig

    Aux Etats-Unis, au moins quatre manifestants ont été arrêtés dans la nuit du 23 au 24 décembre à Minneapolis et huit autres à San Francisco. Ces manifestations du mouvement Black Lives Matter sont quotidiennes depuis la mort d’un jeune homme noir abattu par la police de Minneapolis le 15 novembre dernier.

    « Pas de paix sans justice », « la vie des noirs compte ». Des slogans devant les portes closes du Mall of America, le symbole est important. A deux jours de la fête de la Nativité pour les chrétiens, les manifestants ont réussi à imposer leur « Black Christmas », un « Noël noir » pour réclamer justice après la mort de Jamar Clark, 24 ans, tué sous les balles de la police le 15 novembre dernier.

    Des dizaines de boutiques aux rideaux tirés, la route de l’aéroport de Minneapolis bloquée pendant une trentaine de minutes : « Il n’y aura pas d’activités commerciales tant que nous n’aurons pas obtenu réparation pour nos morts, et justice pour les vivants ». Le centre commercial n’a pas autorisé la manifestation, un comité d’accueil en uniforme attendait les protestataires : 200 policiers, dont une cinquantaine en tenue anti émeutes, sous les yeux des clients retardataires venus faire leur dernières emplettes de Noël.

    Selon la chaîne ABC, trois manifestants ont été arrêtés pour violation du droit de propriété, et un autre pour trouble à l’ordre public. Le mouvement « Black Lives Matter » avait appelé à une journée d’action dans six grandes villes aux Etats-Unis dont San Francisco. Des manifestations alors que le pays est en proie à un débat houleux sur le racisme et l’utilisation de la force par la police.

    → A (RE)LIRE : Les Africains de New York face aux violences contre les jeunes Noirs

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.