GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Aujourd'hui
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Migrants cubains bloqués au Costa Rica: l'appel du pape François

    media Le pape François a appelé les gouvernements d'Amérique centrale à venir en aide aux migrants, notamment en provenance de Cuba. Ici, après sa messe du dimanche 27 décembre au Vatican. REUTERS/Alessandro Bianchi

    Si l’Europe connait une crise des migrants sans précédent depuis de nombreux mois, une autre crise migratoire, nettement moins médiatisée, revient aujourd’hui au cœur de l’actualité. Le pape François a tenu ce dimanche 27 décembre à appeler les pays d’Amérique centrale à trouver une solution au drame humain auquel sont confrontés des milliers de migrants cubains. Ces derniers, qui souhaitent rejoindre les Etats-Unis, sont bloqués depuis plusieurs mois au Costa Rica.

    Entre 5000 et 7000 migrants cubains sont bloqués au Costa Rica depuis le mois de novembre dernier. En cause, le changement de politique migratoire de la plupart des pays d'Amérique centrale qui ne souhaitent plus laisser ces migrants traverser leur territoire sans visa.

    Ces derniers, qui souhaitent rejoindre les Etats-Unis, malgré le rapprochement diplomatique entre Washington et La Havane vivent dans des conditions compliquées. Une situation que déplore le pape François qui a tenu à adresser ce dimanche un message à ces migrants, mais également aux nations concernées.

    « Drame humanitaire »

    « Ma pensée va en ce moment aux nombreux migrants cubains qui se trouvent en difficulté en Amérique centrale et dont certains sont victimes du trafic d'êtres humains, a déclaré le souverain pontife. J'invite tous les pays de la région à renouveler avec générosité tous les efforts nécessaires pour trouver rapidement une solution à ce drame humanitaire. »

    Les autorités costariciennes ont, semble-t-il, décidé d'opter pour l'expulsion. C'est en tout cas ce qu'a annoncé le Direction générale des migrations. 56 migrants devraient être prochainement expulsés vers La Havane.

    Une solution qui ne mettra pas fin au problème selon les autorités cubaines, qui dénoncent la politique migratoire américaine qui permet aux ressortissants cubains d'obtenir rapidement et facilement le statut de résident permanent. Pour La Havane, tant que la loi d'ajustement cubain adoptée en 1966 sera en vigueur, le problème persistera.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.