GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 29 Septembre
Vendredi 30 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats Unis: le Texas autorise le port d'armes visibles

    media une loi autorisant à porter ouvertement des armes en public est entrée en vigueur au Texas, le1er janvier 2016. A cette occasion, des pro-armes se sont rassemblés devant le Capitole de l'Etat du Texas. Erich Schlegel/Getty Images/AFP

    Au moment où le président Obama veut prendre des mesures, par décret, pour réduire l'accès aux armes à feu aux Etats-Unis, certains états au contraire élargissent la possibilité de porter ces armes. C'est le cas du Texas, qui met en place dès aujourd'hui une loi autorisant le port d' « armes visibles » pour les citoyens détenteurs d'un permis.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    La violence qui incite Barack Obama à plaider, et sans doute bientôt à légiférer par décret pour une restriction de la circulation des armes à feu, a donc provoqué l'effet inverse au Texas. Car c'est pour lutter contre les tueries quotidiennes que le lobby des armes affirme avoir milité afin que cette nouvelle loi soit mise en place. Une loi qui autorise désormais les citoyens à porter un pistolet ou un fusil au grand jour dans la vie quotidienne.

    Tout détenteur d'un permis peut, depuis le 1er janvier 2016, aller faire ses courses ou se rendre au bureau en arborant un pistolet à la ceinture. Tout établissement, église, école, commerce, qui n'est pas d'accord devra le préciser. Un site internet très détaillé explique les modalités de cette loi.

    Il n'est pas nécessaire d'être domicilié aux Texas pour profiter de cette nouvelle « liberté », elle s'applique à tout visiteur détenteur d'un permis. C'est dire s'il sera difficile pour le président des Etats-Unis et les organisations anti-armes de changer les mentalités, dans un pays où la possibilité de se défendre les armes à la main est garantie par la Constitution.

    Obama veut réformer la législation sur les armes

    Barack Obama entame sa dernière année à la Maison Blanche avec une promesse aux Américains : il va légiférer sur la circulation des armes. Aucun projet de loi sur ce sujet n'a passé l'obstacle du Congrès, malgré les tueries de masse à répétition. Les organisations de lutte contre les armes estiment que 100 personnes sont chaque jour ainsi blessées ou tuées.

    C'est donc le jour où le Texas met en place une nouvelle loi qui autorise le port d'armes visibles, Barack Obama promet de s'attaquer au problème, ou plutôt de reprendre un dossier bloqué au Congrès depuis le début de son premier mandat.

    « Ma résolution pour cette nouvelle année est d'avancer sur les dossiers en suspens aussi vite que possible. Et cela concerne particulièrement un dossier qui est toujours en plan: notre épidémie de violence due aux armes à feu », a déclaré le président Obama.

    Barack Obama le souligne dans ses voeux, même si les sondages estiment qu'une majorité de citoyens est favorable au contrôle des antécédents avant d'autoriser le port d'armes, les élus qu'ils soient démocrates ou républicains n'ont jamais osé voter un tel texte.

    Les options du président sont donc restreintes, il devra légiférer par décret, pour interdire de port d'armes les personnes ayant des antécédents psychiatriques ou judicaires. « Une atteinte à la liberté » pour le lobby pro-armes, « un pas dans la bonne direction » pour les avocats d'un plus grand contrôle.

    Il reste peu de temps à Barack Obama qui quitte ses fonctions dans moins d'un an. La Maison Blanche annoncera ses décisions en début de semaine prochaine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.