GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
Mardi 30 Août
Mercredi 31 Août
Aujourd'hui
Vendredi 2 Septembre
Samedi 3 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Paraguay: les inondations transforment une ville en île

    media Les graves inondations qui frappent la zone située à la frontière du Brésil, de l'Argentine, du Paraguay et de l'Uruguay ont transformé la ville d'Alberdi, à 130 km de la capitale, en une île coupée de tout. AFP

    Au Paraguay, les violentes intempéries qui ont débuté le 20 décembre 2015 ont transformé la ville d'Alberdi en une île coupée de tout, désormais accessible seulement par les airs ou en bateau. La digue qui entoure la ville menace de céder, mais malgré les appels des autorités à évacuer la zone les habitants résistent.

    Refusant de perdre espoir, les habitant d'Alberdi entassent des sacs de sable le long de la digue qui protège leur ville des eaux du Paraguay. Construite sur un méandre du fleuve, Alberdi est désormais coupée du reste du pays. Face à la menace de la montée des eaux, l'hôpital a regroupé ses patients à l'étage supérieur.

    Mais les habitants estiment qu'ils ont vu pire, et la plupart refusent de partir malgré les exhortations du gouvernement. La digue laisse déjà passer l'eau. Si elle venait à céder l'effet serait celui d'un tsunami, avec le risque quasi certain de pertes humaines, expliquent les autorités qui envisagent d'évacuer Alberdi par la force si l'eau continue à monter.

    Les intempéries qui frappent le cône sud de l'Amérique latine ont entraîné le déplacement de quelque 170 000 personnes. C'est le phénomène météorologique El Nino qui affecte en ce moment le Paraguay mais aussi l'Argentine, le Brésil et l'Uruguay. Un phénomène naturel provoqué tous les quatre à sept ans par un changement de direction des vents alizés, mais dont l'épisode 2015 serait le plus puissant des cent dernières années.

    Le bassin des fleuves Paraguay puis Parana concerne le Brésil, le Paraguay, l'Uruguay et l'Argentine. Wikicommons/Pepe Robles

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.