GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Juin
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Aujourd'hui
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: les migrants illégaux craignent une vague d'expulsions

    media Manifestation d'immigrants contre les expulsions de sans-papiers à Washington le 30 décembre 2015. AFP/Saul Loeb

    Les organisations de défense des migrants craignent une vague d'expulsion en ce début d'année. Ce plan de reconduite à la frontière concernerait principalement des ressortissants d'Amérique centrale, entrés illégalement aux Etats-Unis l'an dernier. Des manifestations ont été organisées cette semaine pour dénoncer cette vague d'expulsion qui n'a pas été officiellement annoncée par l'administration Obama.
     

    avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    Les arrivées de migrants illégaux d'Amérique centrale ont été multipliées par près de 200% au dernier trimestre. Plus de 100 000 familles d'Amérique centrale ont franchi illégalement la frontière des Etats-Unis l'an dernier, d'après l'Institut politique des migrations.

    La police des frontières, débordée par le nombre, n'a pas gardé trace de chaque personne, et si certains ont disparu dans la nature, d'autres sont détenues en attendant une décision sur leur sort. Vraisemblablement une expulsion dans les prochaines semaines.

    Barack Obama a certes promis de légaliser 5 millions de migrants installés dans le pays depuis des années, mais il n'est pas question d'accueil de longue durée pour les derniers arrivés.

    Un enjeu de la campagne électorale

    Le département de la Sécurité nationale a, depuis des mois, expliqué sa politique : les illégaux seront reconduits à la frontière, alors que les organisations de défense de ces migrants plaident pour que les familles soient considérées comme des réfugiés qui fuient la violence au Salvador ou au Guatemala.

    A quelques mois de l'élection présidentielle, le lobby latino-américain tente de faire pression sur le parti démocrate et la Maison blanche, en mettant le vote de la communauté dans la balance. Mais toute décision clémente sera exploitée par les candidats républicains, qui ont fait de ce sujet un de leurs principaux thèmes de campagne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.