GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Aujourd'hui
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Fuite de méthane en Californie: l'état d'urgence décrété

    media La ville de Porter Ranch, dans la banlieue de Los Angeles, en proie à une fuite de gaz massive depuis fin octobre 2015. AFP PHOTO / DAVID MCNEW

    Le gouverneur de Californie a déclaré l'Etat d'urgence mercredi 6 janvier autour de Los Angeles. La raison : une fuite de méthane massive, qui a forcé des milliers de résidents à évacuer et que les experts qualifient de catastrophe écologique majeure.

    A Porter Ranch, dans la banlieue de Los Angeles, le puit de méthane fuit depuis plusieurs mois, à 2400 mètres de profondeur. Kristine Lloyd, porte-parole de Southern California Gas Company (SoCalGas), a déclaré que tout était mis en oeuvre pour réparer la fuite. Mais en attendant, l'échappement dégage entre 30 000 et 58 000 kg par heure de méthane dans l'air, selon les autorités. Depuis le 23 octobre dernier, date de la détection de la fuite par des employés de la compagnie.

    Mercredi 6 janvier, le gouverneur de Californie, Jerry Brown, a donc décrété l'état d'urgence autour de la deuxième ville des Etats-Unis. Cette promulgation permettra tout d'abord aux experts mobilisés de conduire des inspections quotidiennes des puits à l'aide de technologies infrarouge de détection de fuite, de vérifier l'intégrité mécanique des puits, mais également de mobiliser l'ensemble des agences gouvernementales de l'Etat pour venir en aide à la population.

    Catastrophe écologique

    Les habitants de la région ont en effet souffert de nausées, saignements de nez et maux de tête, à cause du méthane, inodore, mais aussi des additifs à l'odeur de souffre destinés à signaler les fuites. Plusieurs milliers de personnes ont été relogées, d'autres en ont aussi fait la demande.

    Par ailleurs, même si les autorités affirment que la fuite depuis le site d'Aliso Canyon de Socal Gas ne pose pas de danger sérieux pour la santé des riverains, l'impact environnemental pourrait être dévastateur.

    Cette fuite est « incomparable, catastrophique » car c'est du méthane, un gaz à effet de serre « 80 fois plus puissant que le Co2 à l'échelle de 20 ans, et qui agit beaucoup plus rapidement », dénonce Stephanie Pincetl, professeure de sciences environnementales, interrogée par l'AFP. L'autorité de la qualité de l'air en Californie (California Air Resources Board) estime que la fuite est si massive qu'elle augmente la production de gaz à effet de serre pour toute la Côte de 25 %.

    (Avec Agences)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.