GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Vendredi 1 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 3 Juillet
Lundi 4 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Sur CNN, Barack Obama défend ses mesures contre les armes à feu

    media Barack Obama était invité sur le plateau de CNN le 7 janvier pour un débat avec des citoyens sur les mesures qu'il souhaite faire appliquer sur les armes à feu aux Etats-Unis. REUTERS/Kevin Lamarque

    Après avoir annoncé des mesures de contrôle plus strict sur les ventes d’armes à feu, Barack Obama a participé à un débat télévisé sur la chaîne de télévision CNN. Partisans et adversaires des décrets annoncés par le président ont pu poser leurs questions. Le puissant lobby des armes, la NRA, a toutefois décliné l’invitation de la chaine CNN, comme il avait décliné l’invitation à la Maison Blanche.
     

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

    Barack Obama a passé plus de temps à expliquer qu'il respecte le deuxième amendement de la Constitution, qui permet aux Américains de se défendre les armes à la main, qu'à détailler les décrets annoncés cette semaine, pour limiter la circulation des armes à feu.

    Obama: le lobby des armes ne peut pas prendre l'Amérique «en otage»

    Des le début de l'émission, le président a été interpellé par Kimberley, une jeune femme, victime de viol en 2006 : « Comment votre administration ne voit-elle pas que les restrictions qui vont rendre plus compliquée pour moi l'achat d'une arme, ou plus difficile de porter cette arme partout où je vais, ces mesures risquent de nous mettre, mes enfants et moi, en danger ? »

    « Rien de ce que nous proposons ne vous empêchera d'acheter une arme à feu, si vous en avez besoin, rétorque Obama. Notre position est en permanence déformée ! Et d'ailleurs, il y a une raison à l'absence de la NRA ! Ils préfèrent être dans la rue ! »

    La NRA a en effet refusé de participer à l'émission, mais ses partisans étaient toutefois présents. Des manifestants anti-régulation, certains d'entre eux armés, encadrés par des forces de l'ordre, attendaient Barack Obama devant le studio.

    Le débat est donc loin d'être tranché, dans ce pays où les armes à feu font 30 000 morts chaque année, les deux tiers par suicide. Mais la chaîne CNN a fait réaliser un sondage qui doit rassurer la Maison Blanche : 63% des Américains se prononcent en faveur d'un contrôle des antécédents avant toute vente d'armes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.