GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 29 Juillet
Samedi 30 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Immunité des chefs d'Etat: les tweets embarrassés de l'ONU

    media La bibliothèque Dag Hammarskjöld, au siège des Nations unies à New York, en 2010. Wikimedia Commons / Gryffindor

    La bibliothèque des Nations unies a publié sur Twitter un message plutôt embrassant, relatant que le livre le plus emprunté serait une thèse de droit sur l'immunité des chefs d'Etat. Depuis, les réseaux sociaux se sont emballés et l'ONU cherche à faire taire la polémique, en précisant qu'il s'agit en fait du livre neuf le plus emprunté.

    Quelle mouche a donc piqué le documentaliste qui a diffusé sur Twitter un message - plutôt sibyllin - sur le livre le plus populaire de la bibliothèque de l'ONU en 2015 ? Le vainqueur serait, d'après ce message, une thèse doctorale de Ramona Pedretti, de l'université de Lucerne.

    Or, dans sa thèse, la juriste explique comment des chefs d'Etat visés pour des crimes de guerre par des tribunaux étrangers pourraient bénéficier d'une immunité. Une information plutôt embarrassante pour l'ONU, qui compte 193 Etats membres, dont un certain nombre de dictatures.

    L'ONU rectifie le tir

    Même si l'histoire ne dit pas quels sont les pays qui ont consulté la thèse, les Nations unies ont vite voulu éteindre l'incendie et ont apporté une nuance au propos. Cet ouvrage serait le plus emprunté des livres neufs mis à disposition par la bibliothèque de l'ONU.

    Le plus consulté, toutes catégories confondues, est en fait Je suis Malala. L'histoire d'une jeune Pakistanaise attaquée par les talibans, Malala Yousafzai, prix Nobel de la paix et égérie des Nations unies pour le droit à l'éducation. Une histoire bien plus recommandable.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.