GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
Aujourd'hui
Samedi 28 Mai
Dimanche 29 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Etats-Unis: les républicains plus que jamais divisés

    media Un supporter du candidat Donald Trump, ce jeudi 14 janvier, dans une rue de North Charleston, avant le 6e débat républicain. REUTERS/Randall Hill

    Le sixième débat républicain pour les primaires du parti conservateur se tient ce jeudi en Caroline du Sud. Onze candidats sont toujours en lice, mais sept d’entre eux seulement, sélectionnés en fonction des sondages, participeront au débat central. Et face à Donald Trump, toujours en tête des intentions de vote, le parti républicain est de plus en plus divisé.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

    Le climat s’est dégradé entre les candidats républicains qui font la course en tête. Donald Trump, leader incontesté depuis six mois, est rattrapé par Ted Cruz, candidat du Tea Party, dans certaines études de l’Iowa. Les électeurs de cet Etat sont les premiers à s’exprimer début février.

    Et si l’histoire prouve qu’une défaite dans l’Iowa ne signifie pas grand-chose pour le résultat final de l’élection, une première victoire serait un symbole.

    Le milliardaire et le sénateur du Texas font donc désormais assaut d’amabilités. Trump accuse Cruz de ne pas être Américain, et Cruz met en cause les capacités de Trump.

    Ces deux candidats chassent sur les mêmes terres, les deux hommes font campagne contre les élus de Washington « tous des incompétents », et surtout contre la direction de leur propre parti.

    Pour la traditionnelle réponse au discours de l’état de l’Union, les républicains ont choisi la jeune gouverneure de Caroline du Sud, Nikki Haley, pour s’exprimer au nom du parti. Et cette fille de migrants indiens a sans détour attaqué la politique d’exclusion des deux candidats les mieux placés dans les sondages. Une cacophonie qui risque de se répercuter dans le débat de cette nuit.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.