GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
Aujourd'hui
Mardi 30 Août
Mercredi 31 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Moteurs truqués: le patron de Volkswagen à Washington, son plan rejeté

    media Le patron de Volkswagen Matthias Müller s'est rendu mercredi à l'agence américaine de protection de l'environnement (EPA) à Washington pour évoquer le scandale des moteurs diesel truqués aux Etats-Unis, le 13 janvier 2016. REUTERS/Mark Blinch

    Le président de Volkswagen a été reçu mercredi par l'autorité américaine de l'environnement. Un entretien après lequel ni la firme automobile, ni l'EPA n'ont souhaité faire de commentaire. La compagnie européenne est dans une situation délicate après le scandale des moteurs diesel truqués qui risque de lui coûter jusqu'à 20 milliards de dollars. Les ventes de Volkswagen sont en chute libre aux Etats-Unis, alors que le marché de l'automobile a battu des records en 2015.
     

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    La firme européenne a perdu la confiance des consommateurs, et les autorités sont décidées à faire un exemple.

    Quelques heures avant l'entretien attendu entre le président de Volkswagen et l'Agence fédérale de protection de l'environnement (EPA), les autorités californiennes (Etat où le scandale a éclaté) ont annoncé le rejet du plan proposé par le constructeur. Ce projet destiné à remettre en conformité les moteurs polluants a été qualifié d' « incomplet et peu efficace », par l'agence californienne, qui a reçu le soutien des autorités fédérales.

    On peut imaginer que l'entretien de mercredi 13 janvier à Washington entre le président de Volkswagen et l'agence de l'environnement n'a pas été cordial. La firme doit entièrement revoir sa copie, alors que la Californie continue d'ajouter des charges.

    La présidente de l'agence locale a annoncé son intention d'enquêter sur les problèmes de santé qui pourraient être causés par les Volkswagen en circulation. Elle demande un rapport de santé publique, sur les augmentations de crises d'asthme et les décès prématurés éventuellement dus à la pollution.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.